• Amour
  • Sexe

Peut-on être heureuse sans faire l'amour ?

Article par Maya Choppin de Janvry , le 25/10/2011 à 18h19 , modifié le 07/01/2015 à 17h51 6 commentaires

Si certaines femmes ne peuvent pas se passer de sexe, d'autres au contraire renoncent, pendant un certain temps à faire l'amour. Un phénomène mis en lumière dans le livre “L'Envie" de Sophie Fontanel. Est-il indispensable de faire l'amour pour être heureux? On va essayer d'y répondre !

Etre heureuse sans faire l'amour. Les Pour/ Les Contre

LES POUR

L'avis du thérapeute conjugal Michel Durand.
« Bien sûr qu'on peut être heureuse sans faire l'amour. Le plaisir ne se limite pas simplement à l'acte sexuel. Il n'y pas que le sexe qui permet de trouver le bonheur. Aller à l'opéra, goûter un bon vin, nager nue entrainent des sensations qui se rapprochent de l'orgasme et qui peuvent procurer un bonheur infini. Nous vivons dans un société hyper érotisée. Il n'y a rien de dévalorisant à ne pas avoir de relations sexuelles, c'est tout simplement un choix de vie, une envie, un besoin... »

LES CONTRE

L'avis de Jessica M, sexologue
« Le sexe est indispensable à une vie de couple. Etre bien dans son corps, partager des sensations de plaisir, permet de s'affirmer et de se sentir vivant !Une vie sexuelle satisfaisante rend le couple plus fusionnel, plus solide. Un conseil : si le couple connait une baisse de désir, il ne faut pas hésiter à en parler à un sexologue qui pourra peut être vous aider à retrouver une sexualité épanouie. N'oubliez pas que c'est normal d'avoir des baisses de libido à certains moments, il s'agit juste de ne pas laisser la routine s'installer car le « manque de sexe » peut conduire l'autre à aller voir ailleurs et à s'éloigner de vous »
Pourquoi elles ont choisi de ne pas faire l'amour? Témoignages
« J'ai trop souffert »
Claire, 46 ans. « A chaque fois, j'ai été déçue. Refuser de faire l'amour avec un homme, c'est une façon de me défendre. Quand je fais l'amour, je me donne à 100% et le jour où un homme m'abandonne, je souffre davantage... »
« J'ai besoin de faire le point avec moi même »
Diane, 42 ans « Pour l'instant, je ne veux plus d'homme dans mon lit. Je veux davantage me concentrer sur moi même, j'ai besoin de me retrouver. J'ai tout simplement envie que mon corps se repose... »


« Je n'ai plus de désir»
Justine, 55 ans. «Je n'ai plus de désir tout simplement, je croyais que c'était dû à mon partenaire mais avec tous les hommes qui ont suivi, c'était la même chose. C'est en fait mon corps qui a décidé. Aujourd'hui, je suis sincèrement heureuse sans sexe, j'ai bien conscience que ça éloigne les hommes mais le sexe ne me manque pas, peut être que ça changera un jour, qui sait... »
« Je me réserve pour le grand amour »
Charlotte, 30 ans. « Je n'ai jamais fait l'amour et je me porte très bien comme ça. Mes amis ont tendance à me juger, à ne pas comprendre mon choix mais j'ai décidé de me réserver pour l'homme de ma vie. Il ne s'agit pas d'un choix dicté par la religion mais par l'envie de réserver mon corps pour l'homme que j'aime »
Sophie Fontanel, auteure du livre « L'envie » (aux éditions Robert Laffont)
« J'ai passé dix ans de ma vie à faire l'amour à côté de mon corps. Je me doutais bien qu'un homme et une femme peuvent se toucher et ne plus savoir où est le sol. Mais je ne le vivais pas de cette manière. Je crois que ce que j'ai fui, c'est le côté réaliste et mécanique du rapport sexuel. »

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience