• Amour
  • Sexe

Les relations d'un soir, facteur de dépression ?

Article par , le 10/07/2013 à 17h32 , modifié le 10/07/2013 à 17h43 0 commentaire

Selon une récente étude menée par des chercheurs américains, les relations d'un soir seraient mauvaises pour le moral, entraînant même des dépressions. Focus.

"Un petit coup d'un soir, ça n'a jamais fait de mal à personne" fanfaronnait votre meilleure amie, il y a quelques jours, au bras d'un bel apollon rencontré en boîte de nuit. Il semblerait toutefois qu'elle se trompe. Selon une récente étude menée par des chercheurs américains, et publiée sur le site tandfonline.com, les rapports sexuels occasionnels ne seraient pas bons pour le moral. Ainsi, 3900 américains, âgés de 18 à 25 ans, ont été interrogés dans le cadre de cette enquête. Première information donnée : 18,6% des hommes sondés confiaient avoir eu des rapports occasionnels au cours du mois précédent, contre 7,4% des femmes. Les hommes sont donc plus nombreux. Autre révélation : hommes comme femmes déclaraient avoir ressenti de l'anxiété à la suite de ses relations d'un soir. Certains parlaient même d'un état dépressif. Une information relayée par la directrice de l'étude, le docteur Melina Bersamin. Cette dernière tenait d'ailleurs à préciser : "il est encore trop tôt pour conclure que ce type de comportement sexuel pose forcément un risque psychologique néfaste pour les jeunes adultes." Elle ajoutait ensuite : "Les résultats suggèrent que, parmi ces étudiants, la liberté sexuelle était associée à un bouleversement psychologique et non au bien-être."


Les coups d'un soir, on oublie ?
Doit-on donc tirer un trait sur les relations d'un soir ? Pas forcément. Faut-il encore savoir rester sage et modérée. Comprendre ici, un rapport occasionnel, de temps à autre, et non de manière hebdomadaire. A vous de voir, désormais...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience