La masturbation contribue au bon entretien du corps

Article par Clémence ORCEL , le 31/08/2009 à 09h00 , modifié le 11/09/2009 à 15h37 2 commentaires

Outre leurs côtés ludique et érotique, les plaisirs solitaires seraient bons pour la santé. Zoom sur tous les bienfaits que la masturbation prodigue à votre corps.


Atteindre l'orgasme deux fois par semaine, un moyen d'augmenter sa durée de vie ? Oui ! Ceci grâce à la production d'hormones DHEA qui fortifient votre système immunitaire, réparent les tissus, procurent des effets antidépresseurs, favorisent la mémoire et rendent la peau éclatante.

La sécrétion d'ocytocine (hormone de l'hypophyse), quant à elle, augmente votre taux d'endorphine, connue pour soulager toutes sortes de douleurs (maux de tête, crampes, etc.).
De plus, chez les femmes, la masturbation augmente le niveau d'œstrogènes, qui luttent, entre autres, contre les affections du cœur.

Se masturber, c'est aussi le meilleur moyen d'être zen. Au moment de l'orgasme, le cerveau libère des endomorphines (hormones du plaisir), qui entraînent un net relâchement physique et musculaire. Envolé, le stress. Oubliées, les angoisses du quotidien ! Vous en doutez ? Selon une étude menée par la psychologue Carol Rinkleib Ellison, 39% des Américaines se masturbent pour se détendre et sont convaincues de l'efficacité de cette pratique.

Enfin, la masturbation permet aux femmes de renforcer et d'assouplir en même temps les muscles nécessaires pendant l'amour. Une bonne préparation en vue de la prochaine partie de jambes en l'air, tout en plaisir et en érotisme. C'est quand même plus agréable que les étirements, non ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience