• Amour
  • Sexe

La fellation ou comment le faire grimper aux rideaux

Article par Clémence Orcel , le 02/06/2009 à 19h47 , modifié le 24/10/2012 à 10h05 7 commentaires

Vous voulez lui faire tourner la tête ? N'allez pas chercher plus loin, la fellation est la star des plaisirs masculins ! Pour transformer la corvée en délice, révisez vos leçons : voici le b-a ba, nom d'une pipe !

Les règles de l'art
Le maître mot : CRE-SCEN-DO ! On n'enfourne pas la bête comme une vulgaire saucisse... Aussi affamée que vous soyez, faites d'abord connaissance avec votre nouvelle amie. Souffles, effleurements, bisous, laissez monter...le désir !

Quand la partie est lancée, inutile de vous lancer dans des va et vient acharnés : douceur et volupté exigées ! Soyez attentive à ses réactions, adaptez le rythme à son plaisir mais aussi à la délicatesse de la zone. Il va vous falloir maîtriser la règle du « ni trop ni trop peu », ni sainte-nitouche ni brute épaisse... Accélérez la cadence au moment du sprint final !

A éviter à tout prix
Un petit coup de fatigue? Ne vous arrêtez pas! Vous avez évidemment le droit de reprendre votre souffle et de reposer vos mâchoires, mais servez-vous de vos mains ou de ce que vous voulez pour ne pas le stopper net dans son élan...  A moins que vous ne vouliez avoir tout à refaire ?...

N'ayez pas les yeux plus gros que le ventre, gourmande ! Inutile de prendre votre bouche pour les grottes de Lascaux en essayant de battre des records de profondeur. Pas de tentative zélée : si vous manquez d'air ou finissez par avoir la nausée, c'est que vous en faites trop. Bonjour l'effet douche froide quand monsieur vous voit vous étouffer ou réprimer un haut le cœur...

Ce qui le rend fou
En le regardant dans les yeux, c'est encore mieux. Oubliez l'œil lubrique des actrices de films érotiques, mais vos regards amoureux et passionnés qui se croisent, vos sourires et vos minois coquins qui ont envie de le faire languir... Excitation garantie !

Aïe, ouïe !
Vos dents ont la fâcheuse manie de vouloir être de la partie. Oubliez tout de suite, un coup de croc et vous serez envoyée à la niche illico. Mettez bien votre bouche en forme de « O » et servez-vous uniquement de vos lèvres. N'ayez pas peur d'humecter, saliver, voire même baver, qui dit fellation dit lubrification !

Et les bourses alors ?
Généralement, les hommes raffolent de vos stimulations à cet endroit. Mais attention, à manipuler avec précaution ! Massez-les ou caressez-les plus ou moins délicatement, avec les mains ou la bouche. Mais il n'y a pas de règle, certains ont besoin de gestes plus appuyés que d'autres. Vous n'avez plus qu'à "tâter" le terrain et attendre ses réactions.

Et si on n'aime pas ça ?
Déculpabilisation, première! Il n'a pas épousé Clara Morgane, vous ne lui "devez" rien. Se forcer ne rime à rien, vous n'apprécierez pas et il le sentira ! Ne vous sentez pas obligée de lui renvoyer l'ascenseur juste parce que lui "descend de quelques étages". Lui ne se sent pas redevable quand VOUS repassez SES chemises. Il devra trouver un autre argument que celui-là !

Déculpabilisation, deuxième ! Vous trouvez ça dégoutant, repoussant, avilissant? Vous avez le droit! Vos copines ont beau vous jurer qu'elles adorent, ne pas acquiescer ne fait pas de vous une fille anormale, coincée ou frigide. Si c'est le côté soumission qui vous refroidit, vous pouvez tenter de trouver une position qui vous convient (pas forcément à ses genoux !) ou vous lancer dans un 69 : plus équitable !

Déculpabilisation, troisième ! Et si c'était de sa faute à lui? Manque d'hygiène? Mauvaise manière de vous y amener ? Une façon d'insister lourdement ? Ne cédez pas à cette main virile et impatiente qui vous appuie discrètement sur la tête. Cette pratique, banale pour les unes, exceptionnelle pour les autres, demande toujours confiance et complicité. Parlez-vous!

Ce qui fait fondre les hommes ?  Donnez votre avis sur le forum !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience