• Amour
  • Sexe

Fantasmes : faut-il les réaliser ?

Article par Julie Lemière , le 27/09/2011 à 17h23 , modifié le 07/01/2015 à 17h51 0 commentaire

Souvent considérés comme tabous, les fantasmes sont pourtant des pensées imaginaires occupant l'esprit de tous les individus. D'un personne à une autre, ils différent. Quels sont les plus courants ? Faut-il les réaliser ou non ? Nous vous avons posé la question.

Quand vient l'été de nombreux dossiers « sexe » occupent la Une des magazines. Thème récurent : les fantasmes. Ceux des hommes, ceux des femmes : tout est passé au crible. En général, dans le top 5 des choses qu'on aimerait faire mais que l'on n'ose pas avouer, reviennent tout le temps les mêmes envies, à savoir :

Pour les femmes :
1-Avoir une relation sexuelle en pleine nature : dans les près, en forêt, sur la plage.
2- faire l'amour avec un inconnu (dans les toilettes d'un train, d'un avion)
3- Faire l'amour dans un lieu public avec la peur de se faire surprendre (ruelle, ciné... etc)


Pour les hommes :
1- Faire l'amour avec deux femmes.
2- Filmer leurs ébats, faire des photos osées.

Un fantasme doit rester une pensée et ne doit pas être réalisé... sinon, ce n'est plus un fantasme. Néanmoins, quand l'occasion se présente d'en assouvir un, dur dur de résister.
Le fantasme apport du « piquant » à nos aventures sexuelles. En faisant l'amour, si des pensées coquines et inavouables vous traversent l'esprit, vous verrez que votre excitation et votre désir en seront intensifiés. Vous n'y pouvez rien, nous sommes faits comme cela.

Témoignages

Pierre, 33 ans
« J'ai des tas de fantasmes, comme tous les hommes. Je n'ai pas vraiment de tabous et j'en parle avec ma copine. Par moment, elle a l'air complètement choqué et me prend pour un fou mais elle est bien consciente que ce ne sont que des fantasmes, qui pour certains ne se réaliseront jamais car je m'en sens incapable. Un fantasme est un peu comme ma seconde vie sexuelle, celle qui n'existe que dans mes pensées »

Lola, 43 ans
« J'avais comme fantasme de faire l'amour avec mon patron. Beau garçon, célibataire, je m'imaginais toujours, le soir, lui apportant un dossier avant de quitter le bureau, lui enlever sa chemise et l'embrasser. Un jour, c'est arrivé. Résultat, dès le lendemain, alors que jusqu'alors nous nous entendions bien, nous n'arrivions plus à nous regarder dans les yeux. Et pour cause, durant nos ébats, il a eu une panne... depuis, je n'ai plus jamais fantasmé sur ce genre de moments. »


Sophie, 25 ans
« Comme beaucoup d'hommes, mon copain a fantasmé sur l'idée de faire l'amour avec moi et une autre fille. Un jour, me disant que cela pourrait être amusant, j'ai accepté. J'ai tellement été perturbée par cette expérience que j'ai préféré quitter mon petit ami. J'avais un peu vécu cela comme une tromperie et je me disais que maintenant je ne lui suffirai plus. »

Basile, 42 ans.
« Je rêvais de faire l'amour dans un train avec une inconnue. Un jour, au retour d'un déplacement professionnel, la fille en face de moi me regarde avec insistance. Elle se lève et dépose sur ma tablette un petit mot : j'ai envie de vous. Subjugué, je me suis dit que l'occasion ne se représenterait pas et j'ai foncé. J'ai vécu un super moment... et depuis nous sommes ensemble et nous nous apprêtons à prendre un appart. En gros, je vais vivre avec mon fantasme. Le pied ! »

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience