• Amour
  • Sexe

Faire l'amour au bureau : où, quand et comment ?

Article par , le 17/06/2013 à 18h11 , modifié le 25/06/2013 à 13h33 0 commentaire

Amoureuse du stagiaire ou du grand patron, vous souhaiteriez pouvoir batifoler, en toute tranquillité, au sein même du bureau. Voici donc quelques astuces, pour savoir où, quand et comment s'y prendre.

1. Où ?
Première question, qui vient à l'esprit : où peut-on batifoler, sans être dérangé, au boulot ? L'option "faire l'amour, sauvagement, sur le bureau" doit être écartée, surtout si vous êtes en open space. A moins d'être exhibitionniste, ou d'avoir des collègues vraiment sympas, qui partagent tout avec vous. Plurielles.fr vous présente donc cinq endroits, susceptibles de correspondre à vos envies.


- Le bureau du patron : grand fantasme, chez certaines femmes, il sera toutefois plus facile à réaliser si vous êtes en couple avec le dit patron. Ce dernier sera alors en possession des clefs et pourra, à sa guise, vous faire venir dans son bureau, en toute discrétion, pour une petite partie de jambes en l'air. Risque de se faire prendre : quasi-nul si votre homme n'est autre que le patron. Dans le cas inverse, mieux vaut éviter...


- Les toilettes : l'endroit sera toutefois exigu, et il faudra surveiller les passages dans les petits coins, le couloir attenant et faire attention à ne pas faire trop de bruits. Beaucoup de contraintes, certes, qui peuvent tout de même rendre le moment plus excitant encore. Risque de se faire prendre : au minimum 50%. Les toilettes sont un endroit de passage très fréquenté et ce, quelle que soit l'heure. Il faudra donc être très vigilant.


- Le placard à balais : s'il y en a un, et s'il est ouvert, le placard à balais semble être une bonne option. Restent à connaître les heures de passage des femmes et hommes de ménage, pour éviter de les voir débarquer, au moment où vous passez à l'action. Risque de se faire prendre : 65%. N'oubliez pas de vérifier les horaires des équipes de ménage, pour éviter que le pire ne se produise. Malgré tout, il est fort probable que d'autres viennent à l'improviste, pour on ne sait quelle raison (parfois même, pour la même raison que la vôtre).


- La photocopieuse : très risqué, le coin photocopieuse attire toutefois de nombreux couples, au bureau. Le mieux : attendre que tout le monde soit parti, y compris les équipes de ménage. Risque de se faire prendre : 80%. A moins qu'elle ne soit disposée dans une pièce qu'il est possible de fermer à clef, cette solution est sans doute la plus dangereuse.


On oublie : le parking, la salle de réunion et l'ascenseur. Pour la simple et bonne raison qu'il y a toujours du monde, dans ces endroits-là, et qu'il est impossible de s'y trouver seul. Rappelons également qu'en général, la salle de réunion est faite de grandes baies en plexiglas. On a déjà vu mieux, niveau discrétion. 

 

 

2. Quand ?
Existe-t-il des moments propices pour s'ébattre au bureau ? Indéniablement, oui. Lorsque les collègues sont partis, que le patron aussi, et qu'il ne reste plus personne dans les couloirs ou l'open-space. Cela pourra toutefois paraître suspect, si vous êtes seule à rester, à 21 heures passées, et que ce n'est pas dans vos habitudes. Mais, passons, il est temps de vous faire plaisir. Pour l'endroit, référez-vous au premier paragraphe. Faites tout de même attention aux caméras de surveillance et, encore une fois, aux équipes de ménage, qui attendent que l'endroit soit désert pour tout nettoyer.


Autre possibilité : prétextez un mal de ventre, lors d'une grosse réunion, pour l'éviter et vous retrouver seule, avec votre cher et tendre. Il faudra néanmoins qu'il fasse, lui aussi, semblant d'avoir mal au crâne ou autre, et que personne ne s'aperçoive de la coïncidence. Plus facile à faire, lorsque vous êtes dans deux services différents.


3. Comment ?

- Dans le bureau du patron : sur le bureau, après avoir débarrassé, brutalement, dossiers, feuilles, stylos. Ou encore sous le bureau, pour une version plus coquine et plus... cliché. Il est aussi possible de jouer les amazones, sur la grande chaise en cuir, qui tourne. Mais également contre la porte, façon sauvage. Ou sur la moquette, à la va vite. Tout est possible ici puisque l'espace est grand, et les risques de se faire prendre, vraiment minces.


- Dans les toilettes :
il y aura ici moins de place. On la joue donc "contre le mur", ou assis sur la lunette des toilettes. A vous ensuite de faire preuve d'inventivité, et de praticité, pour prendre votre pied, sans vous faire un tour de rein.


- Le placard à balais :
comme pour les toilettes, mêmes positions. Cela dépend aussi de la taille de ce placard et des possibilités qui s'offrent à vous.


- La photocopieuse : doit-on vraiment vous faire un dessin ? Il existe déjà assez de films ou séries, dans lesquels on peut apercevoir ce genre de scène. Laissez donc libre cours à vos envies les plus folles. A vous de voir, ensuite, si vous allumez la photocopieuse pour quelques photos souvenirs, ou non...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience