Chute de libido ? Il existe des facteurs extérieurs

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 06/03/2007 à 16h39 , modifié le 19/07/2010 à 11h32 0 commentaire

Le stress, la fatigue ou la maladie sont bien sûr des facteurs classiques de chute de la libido. Il s'agit alors de repérer ce qui est modifiable dans le mode de vie pour améliorer la situation. " Dans ces cas, pour en savoir plus, on peut proposer une petite aide physiologique (Viagra et autres) et observer si les difficultés persistent ", note Sylvain Mimoun.
Et bien souvent, le rétablissement de l'érection vient au secours du désir en berne.

Néanmoins, les hommes ne sont pas égaux face à la libido, témoigne l'andrologue. " En consultation, j'entends souvent cette phrase : je n'ai jamais été un foudre de guerre ! Et il n'est pas rare que ces hommes aient été des éjaculateurs précoces. Ils se rendent vite compte que leur partenaire n'est pas très satisfaite, ce qui les démotive à la longue. Si l'on traite ce problème chez des hommes assez jeunes, cela peut leur redonner envie d'exprimer leur désir et de faire l'amour. "

Il est donc essentiel de faire le bon diagnostic. La vraie question à se poser, c'est : " est-ce qu'on a envie d'avoir envie ? "

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience