• Amour
  • Sexe
Dossier :Être homosexuelle ou bi et le cacher

To bi (homo) or not to bi (homo) : telle est la question que se posent de nombreuses femmes qui vivent l'amour au féminin. Car l'assumer n'est pas forcément facile et certaines préfèrent jouer les hétéros au grand jour.

Être bi ou homosexuelle et le cacher

Batifoler avec une fille, c'est à la mode. Une blonde qui embrasse une brunette, ça n'étonne plus vraiment. Ca intrigue, ça fait parler, ça va même jusqu'à faire rêver. Il suffit de parcourir les revues people, de lire les derniers romans à la mode, de sortir le samedi soir dans les endroits branchés et d'observer les alentours. Lindsay Lohan, Madonna et Britney Spears, les héroïnes de The L word, Katie Perry, Ellen Degeneres, ou encore Cécile de France dans l'Auberge espagnole : l'homo et la bi-attitude n'ont jamais été aussi glamours !

Cependant, au-delà de cette version édulcorée made in USA, pour certaines, la bisexualité et l'homosexualité restent avant tout un fardeau à porter. Bien que les mentalités évoluent, certains ont encore bien du mal à se faire à l'idée qu'une femme peut en aimer une autre.

Pas toujours facile d'assumer, de faire face aux regards des autres, de vivre cette différence au quotidien. La désapprobation des parents, l'incompréhension des amis, les regards inquisiteurs des collègues, des voisins, ou même des simples passants croisés dans la rue : l'envers du décor nous emmène très loin des spotlights d'Hollywood !

Du coup, certaines femmes choisissent de vivre leur(s) amour(s) dans le secret. Vivre dans le mensonge vaut parfois mieux que de subir les jugements hâtifs et la pression de notre entourage. Ainsi, le dicton « Pour vivre heureux, vivons cachés » semble malheureusement toujours d'actualité.

Sommaire :
logAudience