Être bi ou homo et le cacher pour ne pas décevoir sa famille

Article par Clémence ORCEL , le 27/10/2009 à 18h13 , modifié le 27/10/2009 à 19h59 0 commentaire

Peur du rejet, mais aussi peur de faire souffrir ceux qu'on aime : un coming out n'est pas sans risque, surtout lorsqu'on s'apprête à annoncer la nouvelle à sa famille. Voilà pourquoi certaines femmes préfèrent garder le secret...


L'histoire de Claire reflète bien les difficultés auxquelles les lesbiennes doivent faire face, lorsque leur famille désapprouve leur "choix de vie".

Devant ses amis, ses collègues, ses voisins, pas de secret à garder : Claire assume son homosexualité. "Si ça ne leur plaît pas, ça m'est égal. Je vis ma vie sans faire de mal à personne, je suis en couple depuis huit ans avec la même femme, je ne m'amuse pas à provoquer, je me contente de mener mon petit bonhomme de chemin comme je l'entends. La plupart des gens qui m'entourent le prennent très bien, ils ne voient rien de différent entre ma vie et la leur. Du coup, avec eux, je n'ai pas peur d'être rejetée, pas comme avec ma famille..."

Bien qu'elle ait tenté de leur dire la vérité, Claire cache son homosexualité à sa famille depuis des années. "Je leur en ai parlé il y a neuf ans environ, quand j'avais vingt ans. Ca s'est très mal passé. Ma mère est devenue distante, mon père n'en a plus jamais reparlé, ma sœur m'a dit qu'elle ne comprendrait jamais. Du coup, au bout de quelques temps, je leur ai dit que j'étais revenue dans le droit chemin, que c'en était fini des femmes. De polaires, nos relations sont passées à tièdes. Bien sûr, je n'ai jamais viré de bord, surtout que j'ai rencontré la femme de ma vie juste après." Révéler la vérité, puis la nier pour ne pas faire trop de dégâts, c'est la seule solution qu'ont trouvé de nombreuses lesbiennes pour ne pas perdre tout contact avec leur famille.

"Depuis huit ans, je vois peu ma famille, mais lorsqu'on se retrouve, ça se passe bien. Pour les rassurer, je m'invente des histoires avec des hommes. Je ne sais pas s'ils sont dupes, mais en tout cas, ils me fichent la paix, ils sont de nouveau attentionnés avec moi : tout le monde est content. " Si Claire cache ses préférences sexuelles à sa famille, c'est avant tout pour ne pas décevoir. Si elle a choisit de vivre dans le secret, c'est pour apaiser les tensions et pour ne pas avoir à choisir entre ses parents et son épanouissement personnel.

Pourtant, elle le dit elle-même : "Non, on ne peut pas dire que garder un tel secret soit chose facile, c'est douloureux de ne pas pouvoir être soi-même devant ses propres parents. Je leur en veux, mais ça aussi, je leur cache...".
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience