Ce que les hommes aiment au lit : parler pendant l'amour, pourquoi pas ?

Article par Clémence Orcel , le 24/12/2009 à 11h30 , modifié le 24/12/2009 à 11h51 0 commentaire

Rien de tel que quelques mots bien choisis au milieu de vos ébats pour faire monter la température... Certains hommes l'ont bien compris et n'hésitent pas à passer à l'acte. Mots doux, mots coquins ou mots crus, ils ne sont jamais à court !

Exprimer ses désirs pendant l'amour permet d'épicer vos ébats. C'est un jeu dont la règle principale est très simple : exciter son partenaire au maximum, faire grimper son désir et son plaisir grâce à quelques mots. Un jeu, certes, mais pas un jeu d'enfants...

Parler dans un moment de total abandon, c'est tout un art ! C'est aussi le moyen de rappeler votre moitié à la réalité au moment où elle perd le contrôle, une sorte de provocation excitante, délicieusement perverse.
 
Pourquoi parler ?

Parler pendant l'amour, c'est un acte de partage. En faisant l'amour, vous n'êtes pas dans votre bulle, focalisée sur vous et votre propre plaisir, mais bel et bien en symbiose avec votre amant. Alors que certains couples choisissent de compléter le langage du corps par quelques mots, d'autres ne le font que très rarement, voire même jamais. Une question de pudeur, de timidité, peut-être ?

Beaucoup d'hommes sont tentés d'accompagner leurs gestes fougueux de quelques phrases excitantes. Certains passent à l'acte, certains n'osent pas. Votre moitié n'a jamais tenté avec vous ? Et si vous preniez les devants ? Quelque chose nous dit qu'il ne sera pas long à suivre votre exemple...
 
Attention aux dérapages !

Attention aux ratés ! Dans le feu de l'action, votre homme ou vous-même risquez d'aller trop loin et de couper toute envie à votre partenaire ! Le vulgaire et le sentimental à outrance, on oublie. Et gardez à l'esprit que si la plupart des hommes adorent vous susurrer des mots doux ou cochons à l'oreille, ils n'apprécient pas toujours la réciprocité...

Et messieurs, la mise en garde est aussi valable pour vous : ce n'est pas parce que madame vous donne l'occasion de conclure qu'il faut se croire tout permis ! Les mots d'oiseaux, ce n'est pas pour tout le monde !
 
Quoi dire ?

Il y a d'abord les "renseignements pratiques". Ceux-là, pas besoin de s'appeler Clara Morgane ou d'être une déesse du kamasutra délurée pour les prononcer. "Oui, encore, plus vite, doucement, plus bas, en haut..." : rien de bien compliqué. Et n'hésitez pas à vous faire entendre : plus votre homme sera guidé, plus vous aurez de chances d'atteindre l'extase...
 
Les mots doux : lorsque l'acte d'amour est ponctué de douceurs et se conclue par un "je t'aime". Ces mots renforcent votre complicité, votre symbiose et vous aident à ne faire plus qu'un. Attention cependant à ne pas tomber dans le sentimental dégoulinant...
 
Les mots coquins, voire crus ou même salaces : c'est le jeu de l'interdit. Qui ira le plus loin pour exciter l'autre, qui essayera d'asseoir sa domination et de soumettre l'autre. Certains hommes (et femmes) profitent de ce moyen pour extérioriser une certaine animalité, un désir brut, presque violent. Ces phrases sont donc à utiliser avec précaution... Mais si votre propre plaisir et votre désir sont amplifiés par ces quelques mots, pourquoi vous en priver ?
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


d'Amours
logAudience