• Amour
  • Fiches pratiques

Les troubles de l'érection qu'est-ce que c'est ?

Article par Margaux BURIDARD avec agence , le 11/07/2009 à 16h00 , modifié le 18/09/2009 à 15h38 1 commentaire

Une panne de temps en temps, cela peut arriver à tous les hommes. Les troubles de l'érection, ou dysfonctionnement érectile, touchent plus de 30 % des hommes, en particulier après 40 ans. Comment donc expliquer cela ?

Les troubles de l'érection ne sont pas une fatalité et il est possible de travailler sur les causes. Pour un homme, il est cependant extrêmement difficile d'en parler à un médecin. Et pourtant, celui-ci peut réellement l'aider.

Les artères du pénis
peuvent souffrir d'un excès d'alcool ou de tabac, d'un manque d'exercice, d'un problème de surpoids, de diabète, de taux de cholestérol trop élevé, d'hypertension ou des séquelles d'un accident cardiovasculaire. Celles-ci sont des artères fragiles et, si l'on parle des autres artères du corps, tout ce qui a tendance à les endommager peut aussi endommager celles du pénis.

La prostate
peut aussi jouer un rôle dans les troubles de l'érection. Si celle-ci est un peu grosse, elle provoque non seulement des troubles urinaires mais aussi de l'érection. Les hommes souffrant d'un cancer de la prostate peuvent aussi rencontrer des problèmes d'érection soit à cause du traitement soit à cause de la maladie elle-même.

Avec l'âge
, la sexualité d'un homme change et celui-ci peut s'angoisser de se sentir moins ‘' performant ‘'. Cette inquiétude peut le mettre dans une spirale négative et lui couper ses appétits. Avant que cet état d'esprit ne tourne à la dépression, il est utile de parler de sa sexualité avec son médecin.

Beaucoup de médicaments
- comme les antidépresseurs par exemple - ont des effets secondaires néfastes pour l'érection. En cas de doute, un médecin est à même de réajuster le traitement si celui-ci est en cause.

Une activité sexuelle
régulière est une bonne chose pour l'érection masculine. En effet, lorsque le gland entre en contact avec le vagin, celui-ci produit des tensions et des relâchements qui massent le gland et stimulent l'afflux de sang. Une petite baisse d'érection en début de rapport sexuel ne doit pas décourager l'homme qui, s'il parvient à pénétrer sa partenaire, s'en trouvera tout ‘' ragaillardi ‘' !
 
Notre conseil
Si votre homme a du mal à parler avec son médecin de troubles de l'érection, il peut appeler de façon tout à fait confidentielle le 0825 00 00 10. Ce numéro indigo est celui de l'ADIRS, l'Association pour le développement de l'information et de la recherche sur la sexualité. Son site est www.adirs.org
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience