• Amour
  • Fiches pratiques

L'histoire du canard vibrant

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 28/12/2009 à 06h43 , modifié le 04/01/2010 à 11h50 0 commentaire

Le canard vibrant est sans doute l'appareil qui a le plus contribué à populariser les sex toys : caneton rose, à plumes, ou à paillettes, il y en a de tous styles et pour tous les goûts. Voici l'histoire de ce petit vibromasseur qu'on aime tant.

Le canard vibromasseur, en plastique étanche, malgré son apparence enfantine, est un gadget coquin réservé aux adultes : il s'utilise en solo ou en couple pour découvrir de nouveaux plaisirs aquatiques. Dans le bain ou sous la douche, ou même sous la couette, dès que vous actionnez le bouton marche, il se met à vibrer pour susciter de nouvelles sensations classées X... Plusieurs vitesses sont possibles et désormais, il se décline même en version "voyage".

Né aux États-Unis, le canard vibrant succède au vibro star de l'époque : le fameux rabbit, rendu populaire par la série Sex and the city. Il obtient même le prix du meilleur gadget de l'année aux Erotic Awards 2002.

En 2005, il fait son apparition en France grâce à la chaîne Sephora qui se lance dans la vente de ces petits canards coquins...

Par la suite, d'autres sociétés se sont emparées de la vente de ces compagnons particuliers, qui se déclinent en de multiples versions : noir, jaune, à plumes, rock...

Ainsi la société Soft Paris propose des réunions de vente de sex toys en appartements, le principe est le même que pour les réunions Tupperware : une vendeuse procède à une démonstration et les personnes intéressées achètent les produits...

En France, la célèbre styliste Sonia Rykiel a vendu plus d'un million d'exemplaires du canard vibrant, proposé aux clientes dans les sous-sols de ses boutiques de prêt-à-porter... Il est même devenu un produit tendance, que vous pouvez mettre dans votre sac en toute décontraction !

Une démocratisation qui va de pair avec une évolution des mentalités... La longévité du canard vibrant a fait lever les derniers tabous qui existaient sur les plaisirs solitaires ou à deux...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience