• Amour
  • Fiches pratiques

L'allergie au sperme, quelles conséquences pour le couple ?

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 08/10/2009 à 07h04 , modifié le 08/01/2015 à 10h41 0 commentaire

Démangeaisons, gonflements douloureux, infections, douleurs au ventre lors des rapports sexuels : et si vous étiez allergique au sperme ? Cette allergie est, certes, rare et reste difficile à diagnostiquer. Quelques repères pour ne plus la confondre avec cystite, herpès et autres mycoses.

Si l'allergie au sperme atteint plus souvent les jeunes femmes au début de leur vie sexuelle, elle n'en reste pas pour autant très répandue. Mais comme elle est gênante et peut dégénérer en urticaire géant, en hypotension ou en crise d'asthme, elle doit être dépistée. D'autant que, sur un plan affectif, elle peut réellement détériorer l'harmonie d'un couple.

L'allergène en cause dans le sperme est difficile à identifier. L'origine de l'allergie n'est probablement pas dans le sperme lui-même mais dans un allergène qui se retrouve dans le liquide séminal : il peut s'agir d'allergène alimentaire ou environnemental. Cependant, le partenaire n'est pas à suspecter personnellement car l'allergie concerne le sperme en général, quel que soit le partenaire.

Le test le plus fréquent pour vérifier l'hypothèse d'une allergie au sperme est le test cutané : un échantillon du liquide séminal du partenaire est mis en contact avec la peau de la dame. Un dosage des anti-corps peut également être prescrit.

Le traitement de l'allergie au sperme n'est pas évident. Et c'est là que les couples peuvent s'en trouver affectés. La mesure la plus efficace est le recours au préservatif, et ce dès que le sperme est susceptible d'entrer en contact avec les muqueuses buccales, anales ou génitales. La désensibilisation peut être envisagée si l'allergie est sévère ou si le couple désire concevoir un enfant. Sachez qu'elle est cependant longue et peut durer plusieurs mois. Certains couples ont recours à l'insémination artificielle.
 
Notre conseil
Cette forme d'allergie peut disparaître spontanément dans quelques cas. Néanmoins, en cas de doute, n'hésitez pas à consulter et à expliquer à votre médecin les symptômes qui vous font suspecter une allergie au sperme.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience