Vie de couple : un conseiller conjugal nous répond

Article par Aurore Dubois-Séac'h , le 08/02/2010 à 14h39 , modifié le 08/02/2010 à 15h02 0 commentaire

Maryse Pascau, conseillère conjugale et membre de l'Afccc (Association française des centres de consultation conjugale), a répondu à quelques-unes de nos questions au sujet de son métier et de la vie de couple en général.

Quelle est la différence entre un conseiller conjugal et un thérapeute de couple ?
Le conseiller conjugal est dans la prise directe par rapport à la réalité, alors que la thérapie est psychanalytique et dure dans le temps. Les consultations avec un conseiller conjugal sont donc moins étalées sur le temps. Pour la thérapie, le travail ne se porte pas forcément sur une crise immédiate. On rentre vraiment dans une thérapie, avec rapport à l'enfance, aux parents, ... Le conseiller permet en moment de crise de rétablir la communication et la compréhension au sein du couple.
 
Vous recevez parfois des personnes seules ?
Oui, je reçois soit des personnes seules qui viennent par rapport à un problème dans le couple. Mais je reçois surtout des couples. En général, ils viennent pendant une crise : enfant, infidélité, conflits, violence, tout ce qui fait souffrir le couple.
 
Combien de séances font la plupart des couples qui viennent vous voir ?
Des couples viennent deux ou trois fois, et d'autres une dizaine à une quinzaine de fois. C'est différent de la thérapie, qui peut s'étaler sur plusieurs années et où l'on va beaucoup plus loin dans la compréhension de la crise.
 
Des couples viennent également pour des ruptures ?
Oui, certains viennent pour comprendre ce qu'il se passe dans leur couple avant de se séparer. Le but est de se séparer moins difficilement.
 
Quel est selon vous le secret d'une bonne entente au sein du couple ?
Bien communiquer, ne pas laisser enkyster  les situations difficiles, avoir une harmonie dans les projets, sans pour autant être dans la fusion constante.
 
Quelles sont les autres "missions" d'un conseiller conjugal ?
Je me rends également dans les lycées, auprès des jeunes, pour préparer à la vie de couple et à la parentalité. Evidemment, vivre à deux, cela s'apprend au jour le jour. D'autant que l'on a tous une idée de ce que doit être une vie de couple réussie, du fait de l'éducation, des modèles parentaux. La difficulté quand on se met en couple avec quelqu'un, c'est que l'autre a aussi ses modèles. Du coup, les attentes peuvent être différentes. Les Lycéens ont beaucoup de questions au sujet du couple. Ils sont surtout confrontés aux couples qui ne fonctionnent pas, donc cela les rassurent de pouvoir en parler.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience