• Amour
  • Couple

Mon chéri n'aime pas les préliminaires. Comment le guider ?

Article par Marie Praet , le 30/11/2010 à 10h59 , modifié le 07/01/2015 à 17h13 1 commentaire

Lorsque vous vous retrouvez tous les deux sous la couette, il brûle les étapes. Votre chéri n'aime pas les préliminaires, et pourtant, c'est quelque chose que vous, vous appréciez. Mais sans le forcer, comment le guider à vous emmener (vous et lui) au septième ciel ?

Difficile de faire comprendre à votre chéri que si lui n'aime pas ça, les préliminaires sont pour vous une étape importante. Mais avant de le blâmer tout entier, essayons de détecter les pourquoi, et les comment. Qu'est-ce qu'il n'aime pas dans les préliminaires ? Les donner ? Les recevoir ? Il est essentiel de savoir où se situe le problème.

Il n'aime pas les recevoir :
S'il n'aime pas les recevoir, c'est peut-être parce que vous vous y prenez mal ou que vous n'êtes pas suffisamment à l'écoute de ses envies, et que par peur de vous vexer, il préfère éviter cette étape plutôt que de subir quelque chose qu'il n'apprécie pas. Normal. Du coup, montrez-lui que vous avez envie d'être à l'écoute de ses envies, et que s'il vous guidait à son tour, s'il vous expliquait simplement comment il aimerait que vous vous y preniez, peut-être qu'il y prendrait goût...

Et puis parfois il est bon de répéter (à soi et aux autres), qu'en matière de préliminaires, il n'y a pas que la fellation et le cunnilingus.
C'est rare, mais il existe des hommes qui n'apprécient pas la fellation. C'est peut-être le cas de votre jules. Explorez alors d'autres terrains, ne lésinez pas en caresses, en baisers, en mots coquins, par exemple. Le corps de votre chéri est constitué de tas de petites zones très sensibles, à vous de les découvrir et de le faire frémir.

S'il a envie d'aller droit au but dès qu'il sent en lui le besoin de faire l'amour, dites -lui que c'est aussi un plaisir pour vous de goûter à son corps, que vous avez besoin de prendre un peu plus votre temps que lui pour profiter du moment et de lui. Confiez-lui ce que vous ressentez à prendre votre temps, à profiter de son corps et à essayer de le rendre encore plus fou de désir. S'il a vraiment envie que vous y preniez du plaisir, il se laissera faire.

Il n'aime pas les donner :
Si votre amoureux n'aime visiblement pas les préliminaires parce qu'il n'apprécie pas le fait de vous émoustiller avant de faire l'amour, il faut impérativement mettre les choses au clair. Il doit être en mesure de comprendre que les préliminaires sont pour vous une sorte de clé pour prendre vraiment du plaisir. Dites-lui sincèrement que sans préliminaires, souvent, votre jouissance en pâtit et qu'il est essentiel pour vous de littéralement préparer le terrain afin que vous vous sentiez désireuse, et que vous ayez vraiment envie de lui.

S'il n'aime pas le cunnilingus, expliquez-lui comment fonctionne votre corps et faites-lui comprendre que même si le cunnilingus est un élément capital pour des préliminaires en bonne et due forme, votre corps tout entier est une vraie mine de sensations et regorge de zones érogènes. N'hésitez pas à guider physiquement votre amoureux. Il est possible qu'il ait tout simplement peur de ne pas vous donner de plaisir.

 

Dans ce cas, parlez-lui de ce qui vous excite, décrivez-lui les choses que vous aimeriez qu'il vous fasse, et comment. Il manque peut-être d'inspiration et a peur de ne pas être assez original. Rassurez-le en lui disant que les préliminaires sont un moment de détente, de découverte du corps de l'autre, et que c'est l'instant parfait pour explorer les zones sensibles et réactives du corps.

Enfin, dites-lui surtout que les préliminaires sont avant tout une étape qui permet de rendre la jouissance encore plus intense, pour lui et vous, et que c'est un partage.
On sait bien que le plaisir féminin est plein de mystère, alors voilà pourquoi que dans ce cas-là, le meilleur guide, c'est vous !

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience