• Amour
  • Couple

Saint-Valentin : romantique ou piquante ?

Article par Clémence Orcel , le 03/02/2009 à 19h00 , modifié le 15/01/2010 à 15h10 3 commentaires

On la soupçonnait déjà d'être un piège commercial, désormais on l'accuse d'être trop romantique, trop cucu, trop hypocrite. Cette Saint-Valentin, vous la rêvez plutôt féerique ou épicée ? Voici vos témoignages.

Mesdames, comment voyez-vous la fête des amoureux ? 

"Du caliente, du hot, du piquant on peut en avoir toute l'année. Le romantisme, lui, est quasiment en voie de disparition. Les gens n'osent plus trop se dire romantiques. C'est en ça que la Saint-Valentin est utile : elle permet, le temps d'une journée et d'une soirée de jouer à l'amoureuse éperdue sans passer pour la cucu de service. Mon copain n'a pas le choix, il doit sortir le grand jeu, je l'exige ! (rires)"
Anaïs, 21 ans, étudiante
 
"L'année dernière, en rentrant du travail, j'ai découvert un appartement où des bougies scintillaient partout, des pétales de roses jonchaient le sol. En fond sonore, Georgia de Ray Charles. Sur notre table basse étaient entreposés toutes sortes d'amuses-bouche, du champagne et des petits chocolats. Le total cliché, j'ai adoré ! Je croise les doigts pour que cette année la surprise soit aussi belle !"
Elsa, 32 ans, orthophoniste
 
"Ras-le-bol de tout ce sucre ! Je préfèrerais encore qu'on m'oublie plutôt qu'une St-Valentin gnan-gnan. Cette année, j'espère que mon copain va me surprendre et m'épargner les déclarations cucu-la-praline. Un petit week-end au ski, tiens, pourquoi pas : il me kidnappe à la sortie du bureau un vendredi soir, et en avant pour 2 jours de sensations fortes en tête à tête ! Ca ce serait palpitant !"
Juliette, 23 ans, coiffeuse
 
"La Saint-Valentin, je m'en fiche un peu. Je n'ai jamais vraiment été marquée par cette fête. L'amour, c'est tout les jours que ça s'entretient, même si ce n'est pas toujours facile. Donc je vais laisser mon mari me surprendre, s'il n'oublie pas, on verra bien. Piquante ou romantique ? Tant qu'à faire, je pencherais plutôt pour le "olé-olé "..."
Aude, 44 ans, graphiste
 
"Ma Saint-Valentin idéale serait placée sous le signe de la chaleur. J'aime les pays chauds, les épices et les ambiances tamisées. Je voudrais que mon ami me bande les yeux et qu'il me masse avec des huiles essentielles venues des quatre coins du monde. Je me laisserais bercer par des musiques ethniques. Toujours les yeux bandés, il me ferait goûter à plein de petites choses au gingembre, safran, etc. Après mon corps, ce sont mes papilles qui seraient en ébullition... Et pour finir, un bain à deux, dans une eau bouillante et parfumée. Le grand final, je le garde pour moi... (rires)"
Valérie, 24 ans, attachée de presse
 
"Et pourquoi pas les deux ? Un petit dîner en tête à tête suivi d'une nuit de folies, je ne dis pas non ! Les fleurs, les cadeaux, les petites attentions, c'est en extra. Passer du temps à deux, c'est ce qui compte le plus pour nous !"
Marie-Charlotte, 38 ans, architecte décoratrice

=> Et vous, comment voyez-vous la fête des lovers ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience