• Amour
  • Couple

Ras le bol ! Je fais tout à la maison !

Article par Clémence ORCEL , le 27/07/2009 à 15h52 , modifié le 27/07/2009 à 17h52 0 commentaire

A la maison, vous enchaînez les corvées pendant que monsieur se prélasse, regarde un match, invite les copains, squatte le canapé et râle parce que le plateau télé tarde à arriver. Etat des lieux de votre quotidien de femme à tout faire.

Un danger public
Ca commence en douceur. Les corvées généralement réservées à ces dames, pas besoin de préciser qu'elles sont pour vous... Cuisine, lessives et repassage remplissent votre quotidien. Mais après tout, c'est dans votre intérêt : ça vous évite de manger tous les soirs une omelette crue (la cuisson, il ne maîtrise pas encore...) accompagnée de raviolis en boîte froids (son plat unique quand vous n'êtes pas là), de retrouver vos sous-vêtements en taille 10 ans (il enfourne tout dans le sèche-linge malgré vos recommandations) et votre jean préféré orné d'un trou de la taille d'une pastèque (ne jamais lui confier le fer !). "Chéri, laisse, je m'en occupe !" Ce n'est pas son truc, passons.
 
Ménage : mission impossible
C'est à ce stade que ça se complique, et la liste est longue !. Et oui, vous vous en doutez, nous allons parler du...ménage ! L'aspirateur, il ne la pas touché depuis qu'il l'a sorti de son carton en s'extasiant sur ce gros engin, "cette merveille de technologie". A cette époque, vous étiez encore naïve, et vous pensiez qu'il se ferait une joie de "promener" cette grosse machine dans l'appartement une fois par semaine. Erreur ! Bon, l'aspirateur c'est niet. Quoi d'autre ? La serpillère ? Vous n'êtes même pas sûre qu'il sache comment s'en servir, tout comme les produits d'entretien ("un bouchon on a dit, pas la bouteille entière chéri !")... Nettoyer les vitres ? Il trouve ça inutile et ne se gêne pas de vous le faire savoir quand il trouve une trace sur un carreau fraîchement lavé. La poussière ? Sûrement pas : passer le plumeau le fait éternuer. Pauvre loulou... Bref, pas moyen de le convaincre, le ménage c'est mission impossible. Suivant...
 
Les courses en solo
Les courses ! A deux : rapide, agréable, presque ludique, une petite virée, un changement d'air, presque une balade. Seule : un cauchemar. Monsieur est allergique aux grandes surfaces, aux boulangeries, boucheries, poissonneries, primeurs. Une maladie rare et difficile à combattre... Vous volerez donc en solo. La veille, vous préparez votre liste, lui arrachez trois idées de la bouche tout en sachant qu'une fois les courses ramenées à la maison, il en aura dix autres à vous proposer. Lui : "Au fait chérie, j'ai oublié...", Vous : "Trop tard !". Mais revenons à nos moutons...

L'arrivée au grand magasin, la petite pièce, le caddie, jusque là tout va bien. Vous passez de rayon en rayon, chargez votre chariot, évitez de percuter vos voisins et tentez de garder le sourire malgré les quarts d'heures qui s'écoulent. Arrivée à la caisse, vous choisissez la file la moins longue et évaluez votre temps d'attente à vingt minutes. Vous avez connu pire !

Trois minutes passent... "Zut ! J'ai oublié son after-shave !" La course reprend, vous précisez à la personne derrière vous que vous en avez pour quelques secondes et quittez la file le temps de voler jusqu'au rayon des produits de beauté. La marque fétiche de votre Jules n'y est plus. Aïe ! Vous tentez de joindre, en vain. Vous optez pour le flacon en promotion, "s'il n'est pas content c'est pareil, il n'avait qu'à venir !". Mais au fond vous savez que ce produit, il y a une chance sur deux pour que vous le rameniez au magasin dans deux jours...

Redirection la file d'attente et votre caddie. Le monsieur de derrière est passé devant. C'est reparti pour sept minutes. Puis arrive votre tour et se succèdent la carte bleue qui ne passe pas, les sacs de deux tonnes à mettre dans le coffre, puis le transport des marchandises du coffre à la maison et enfin le rangement dans les placards. Une fois ces corvées terminées, vous prenez cinq minutes pour vous détendre sur le canapé. C'est à ce moment là que votre homme franchit le pas de la porte et vous sort le plus beau des "Chérie, quand est-ce qu'on mange ?"
 
"Va voir maman !"
Vous avez des enfants ? Les allers-retours entre la maison et l'école, les repas animés, batailles de purée et lancers de petits pois, le bain qui déborde, les parties de jeu, les devoirs, les caprices et gros chagrins en tous genres, c'est pour vous ! Vous adorez passer des moments privilégiés avec vos petits chérubins, mais il pourrait montrer le même enthousiasme ! Non, lui se contente de les câliner et de les encourager à faire des bêtises "pour embêter maman"... Sans commentaire.
 
Monsieur bon à rien
Ce n'est quand même pas un hasard si on dit "Monsieur bricolo" et pas "Madame bricolette !" Enfoncer une vis, huiler une porte, donner trois coups de marteau, ça devrait être son boulot ! Et bien non, votre homme n'aime pas les travaux manuels, ça ne l'amuse pas, ça ne l'intéresse pas, quant à apprendre, hors de question ! Du coup vous n'avez pas le choix, vous vous improvisez plombier, maçon ou serrurier quand il faut. On enfile la salopette et c'est parti ! Et pour le jardin c'est pareil, la tondeuse et le désherbant vous attendent, votre moitié n'a soi-disant pas la main verte... Vous c'est à la manucure parfaite que vous pouvez dire adieu...
 
Oh my dog !
Pendant des mois et des années, il vous a réclamé un chien. Evidemment, par amour pour votre moitié, vous avez fini par céder. La condition : qu'il s'en occupe ! Et ça n'a pas loupé, il s'est pris de passion pour son nouveau compagnon et a fait tout le boulot pendant... une semaine ! Depuis, vous êtes chargée de le sortir, le laver, le nourrir, de l'amener chez le vétérinaire et bien sûr de réparer ses bêtises ! Certes, vous vous êtes attachée à cette boule de poils remuante mais vous n'avez pas que ça à faire avec toutes ces corvées qui vous sont déjà réservées ! Au final, monsieur fait un caprice d'enfant, et une fois de plus, c'est bibi qui trinque ! Et puis vous vous surprenez souvent à lui parler comme si c'était un être humain et vous vous demandez si vous ne perdez pas un peu la boule. Mais il écoute si bien, lui...
 
Sans scrupules...
Il ne fait rien à la maison quand vous êtes tous les deux et c'est déjà un problème, mais la moindre des choses, ce serait qu'il vous aide lorsque vous recevez du monde ! Vous invitez des amis ou de la famille, et il ne bouge toujours pas le petit doigt ! Il dépasse les bornes, vous en parlez aux personnes présentes qui ne manquent pas de donner leur avis : il est égoïste. Croyez-vous que ça le ferait réagir ? Bien sûr que non, il s'énerve, se vexe un peu mais ne culpabilise toujours pas, et c'est comme ça ! Un cas désespéré, on vous dit !
 
Vous voulez changer les choses ? Allez lire l'article "Chéri, et si tu participais un peu ?".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience