• Amour
  • Couple

Pourquoi avez-vous décidé de vous marier ?

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 08/11/2006 à 10h34 , modifié le 23/06/2008 à 16h29 1 commentaire

La France est le pays d'Europe où l'on se marie le moins et où 40 % des unions se soldent par un divorce. Il faut donc une certaine dose d'optimisme pour dire Oui ! Désir de stabilité, envie de fonder une famille, de célébrer l'amour, ou même de faire mentir les statistiques... Les amoureux trouvent encore de bonnes raisons de se marier aujourd'hui.

" Pour fonder une famille sur cet engagement "
" J'ai voulu me marier pour concrétiser mon engagement avec le futur père de mes enfants. C'était une façon de dresser le cadre de ma future famille : c'était rassurant. Même si le mariage est loin d'être un gage de stabilité, pour moi, cela représente vraiment un engagement mutuel, une façon de se dire qu'on fera tout pour que notre couple dure. Il me paraissait vraiment important de me marier avant d'avoir des enfants. Je pense que si je n'étais pas mariée, j'aurais moins le sentiment d'avoir fondé une famille. "
Florence, 31 ans

" Pour appartenir à l'homme que j'aime "
" J'ai eu envie de me marier pour fonder une famille et manifester mon appartenance à l'homme que j'aime. J'avais un désir d'engagement et de fidélité. C'était aussi aller à contre-courant de la morosité ambiante en posant un acte de confiance. Confiance en nous, en notre amour, en l'avenir. "
Marie, 32 ans

" Pour faire mentir les statistiques ! "
" Je n'imaginais pas me marier. Tout comme je n'envisageais pas une seconde habiter avec quelqu'un, voire même être fidèle ! Pas parce que je n'en avais pas envie mais parce que c'était, dans ma tête de post-adolescente, prendre le risque que ça ne marche pas.
Et puis, c'est arrivé progressivement. La vie à deux d'abord (qui n'était pas aussi atroce que ce que j'imaginais) puis l'envie de me marier. Disons que l'envie s'est manifestée chez moi par un fort désir qu'il me le propose et une frousse atroce une fois que c'était fait. Pourquoi ?
La peur de s'engager, de le faire devant sa famille, ses amis, le maire et le curé, le tout dans une robe de meringue...
Après une douzaine de nuits blanches à peser le pour et le contre, à dire mentalement adieu à mes "ex", un mois ou deux à visualiser le type de fête qu'on pourrait faire, les amis qu'on inviterait... J'ai fini par dire oui !
Quand j'avais 9-10 ans, quelqu'un m'a dit que les enfants de divorcés avaient deux fois plus de chance de divorcer que les autres... Alors, se marier, c'était peut-être une façon de conjurer le mauvais sort et de faire mentir les statistiques ! "
Mélanie, 30 ans


" Parce que ça ne sert à rien ! "
" Je me suis mariée car mon homme et moi n'étions pas archi pro mariage. Nous nous sommes dit " oui " parce que ça ne sert à rien de le faire. Et comme justement ça ne sert à rien, c'est d'autant plus beau de sauter le pas. Je l'ai épousé, car si je devais divorcer d'un homme, ce serait de lui. En effet, je lui fais une telle confiance que si le pire devait arriver, je sais que malgré tout nous resterions dignes dans cette épreuve. "
Claire, 35 ans

" Pour fêter notre amour "
" Dès les premiers mois passés ensemble, ma chérie et moi avions envie de nous marier. Mais nous avions à peine 20 ans, et nous n'étions pas particulièrement pressés. D'ailleurs, nous aurions pu rester ainsi toute notre vie, sans que ça nous empêche d'être heureux tous les deux. Mais finalement, nous n'avons pas résisté et nous avons franchi le cap. La principale raison ?
Célébrer notre amour, dédier une journée complète, avec nos proches, à fêter le fait qu'on s'aime. "
Benjamin, 27 ans

" Par conviction, et pour former une seule entité "
" Je me suis mariée par conviction, envie de sceller plus fortement un amour existant, notamment en portant le nom de mon homme, en fondant une famille. J'avais envie que l'homme que j'aime soit le mien toute notre vie, malgré tout. Même si le mariage n'est qu'un pacte sur un papier, il y a une appartenance des deux côtés : on dit bien "ma femme", "mon mari", termes qui n'existent pas lorsqu'on n'est pas mariés.
Quand on ne partage que la vie commune (ou pas) avec un homme, psychologiquement on peut se quitter du jour au lendemain si on le souhaite. Lorsqu'on est mariés, on peut divorcer certes, mais c'est une longue démarche (tant moralement que financièrement). On fait peut-être plus de concession quand les choses tournent mal, on met de l'eau dans son vin, on forme un couple qui est important à nos yeux. Lorsqu'on a des enfants on forme une vraie famille tout comme nos parents, grands-parents, arrière grands-parents, une seule entité et on se sent plus fort. "
Sandra, 36 ans


" C'était important pour nous "
" Il me semble qu'aujourd'hui pour la plupart des gens, se marier n'a plus la même signification qu'auparavant. On se marie parce que cela fait bien et qu'il y a des avantages.
Personnellement, je me suis mariée parce que dans un premier temps j'ai reçu, tout comme mon mari, une éducation catholique. Même si à ce jour nous ne sommes pas à 100 % pratiquants, il était important pour nous de nous unir " devant Mr le Maire " et " devant Dieu ". De plus, nous avions envie de fonder une famille et nous ne nous serions pas vus en poser les fondements sans être mariés. "
Nadège, 31 ans

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience