Pour lui, je suis partie vivre à l'autre bout du monde

Article par Clémence Orcel , le 06/06/2011 à 07h00 3 commentaires

A 37 ans et après avoir vécu 11 ans un peu partout dans le monde, Aude est de retour en France. La raison : son histoire avec son bel aventurier, Gary, vient de se terminer. Pour lui, elle avait tout quitté. Témoignage.

« Je n'ai jamais été une globetrotteuse dans l'âme : mon petit confort et mon entourage me suffisaient amplement pour être heureuse. Comptable dans une petite entreprise, j'aspirais à une vie normale et paisible. Un mari, des enfants, un travail et une maison chaleureuse et vivante. Lorsque j'ai rencontré Gary, j'étais déjà en couple et fiancée avec un homme « parfait ». Je ne pensais pas qu'un aventurier américain un peu brut de décoffrage allait me détourner de mon chemin tout tracé...

Et pourtant, aussitôt rencontré, aussitôt fait ! Meilleur ami d'un de mes cousins, Gary n'était de passage que pour quelques semaines. Son travail de photographe le faisait voyager un peu partout dans le monde, pour des missions généralement courtes. Pendant ces quelques semaines, j'ai fait un break avec mon fiancé pour « me retrouver » et surtout pour vivre une passion jusque-là jamais connue avec mon bel étranger. Le mot « Amour » a très vite eu sa place dans nos discussions et bien qu'il l'ait reportée, l'heure de son départ est arrivée et le ciel s'est écroulé sur nos têtes.

J'ai pris ma décision : quelques semaines plus tard, je l'ai retrouvé. Direction l'autre côté du globe, à San Francisco ! La séparation avec mon ex, ma famille, mes amis, ma petite vie tranquille a été extrêmement éprouvante, mais je ne pouvais pas être éloignée de l'homme que j'aimais. Les deux premières années ont été dures, je culpabilisais énormément. Puis, pendant 8 ans, j'ai vécu ma vie comme jamais. Nous voyagions énormément, environ une fois par mois, parfois pour le business ou pour le plaisir. Son mode de vie tellement différent du mien a fini par déteindre sur moi...

Pendant toutes ces années, il n'a jamais été question de nous marier et de faire des enfants. J'ai abordé le sujet sérieusement un an avant notre rupture. J'avais tout quitté pour lui sans regrets, mais je voulais un engagement et surtout, un enfant. Sa réponse était catégorique : non. Après un an de remises en questions et d'hésitations, j'ai donc fini par le quitter. Me voilà donc de retour en France, heureusement j'ai vite retrouvé mon travail et la plupart de mes anciens amis. J'espère trouver rapidement l'homme qui saura me faire oublier Gary et me donner un enfant.

La conclusion ?
Aujourd'hui, c'est trop tôt pour le dire, je n'ai pas assez de recul. J'ai vécu mes plus belles années avec cet homme qui m'a arrachée à ma vie paisible et sans grande excitation. Mais je ne désespère pas : une nouvelle vie m'attend, c'est ce qui me fait tenir ! »

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience