• Amour
  • Couple

La plus belle preuve d'amour que j'ai reçue

Article par Marie-Lucie Vanlerberghe , le 15/02/2008 à 16h04 , modifié le 15/02/2008 à 16h13 4 commentaires

Il y a des preuves d'amour spectaculaires et d'autres plus discrètes, mais qui nous touchent vraiment parce qu'elles révèlent un amour profond et vrai. Voici les témoignages de jolis gestes amoureux reçus par des femmes.

Marie, 33 ans : "Sa vie a pris un virage à 90°"
J'ai rencontré Luc par un étrange hasard. Nous avons commencé à sortir ensemble deux mois plus tard. Au cours de notre second dîner en tête à tête, il m'a dit qu'il ne se marierait jamais, qu'il n'aurait jamais d'enfants. Il m'expliquait qu'à 37 ans, il savait d'expérience qu'il lui serait impossible de s'attacher à une femme toute sa vie. A cette époque, il économisait son argent pour faire un tour du monde d'un an.
C'était il y a quatre ans. Aujourd'hui, nous sommes mariés et nous attendons notre deuxième enfant.
La veille de notre mariage, il y a trois ans, nous avons récupéré la clé de l'appartement que Luc a acheté avec l'argent de son tour du monde... Lui qui voulait ne jamais rien posséder : ni femme, ni enfants, ni appartement ! Nous sommes très heureux et il me dit souvent qu'il tremble à l'idée qu'il aurait pu ne jamais me rencontrer.

Dominique, 40 ans : "Il m'a acceptée avec tous mes démons"
J'ai rencontré celui qui allait devenir mon mari alors que je vivais une période très difficile. Assez dépressive, je touchais à toutes sortes de drogues et allait parfois jusqu'à l'auto-mutilation pour faire taire mes démons intérieurs. C'est à cette période que j'ai rencontré Ian, un homme équilibré et doux. Puis surtout, très amoureux. Il aimait, et surtout acceptait, celle qui pétait les plombs pour rien, passait des nuits dehors avec des amis aussi glauques qu'elle... Il a su me faire confiance quand je lui ai dit que j'allais essayer de me sortir de cette vie si proche du précipice, teintée de poudre et de nuits blanches.
Et c'est grâce à sa patience angélique que j'ai réussi à arrêter tout ce qui me faisait du mal. Je pense que c'est la plus belle preuve d'amour jamais reçue : l'amour inconditionnel d'un homme alors que j'étais tout, sauf aimable.

Carla, 27 ans : "Il a changé ses études pour me rejoindre"
Il y a des milliers de jeunes de moins de trente ans qui rêveraient de travailler dans les dessins animés... Lui, il est devenu dessinateur parce que c'était la seule formation qui l'intéressait à Angoulême ! Ma ville.
C'est près de chez lui, à Marseille, que nous nous sommes rencontrés pendant des vacances. Je suis d'abord venue habiter avec lui, mais au bout de deux ans, j'ai eu envie de me rapprocher de ma famille. Le problème, c'est qu'il n'y avait pas là-bas de maîtrise correspondant aux études qu'il faisait à l'époque et qui l'intéressaient. Il a donc cherché une formation sur place qui pourrait lui plaire, et a trouvé cette école de dessin. Il a tenté le concours sans trop y croire et a été pris. Aujourd'hui, il est chef de projet dans une boîte de dessins animés, et nous vivons tous les deux à Paris !

ISandrine, 38 ans : "Il a remis en eau un immense aquarium"
Je suis passionnée par la plongée sous-marine, et à l'époque, je vivais une relation avec un plongeur. Il avait chez lui un aquarium gigantesque... mais vide, avec quelques restes de décors sans vie (pierres, coquillages...). L'hiver dernier, je suis partie seule une semaine en voyage pour plonger au soleil, et quand je suis rentrée, miracle, l'aquarium vivait à nouveau avec plein de poissons, de la verdure. Il m'a dit : "ce sera plus facile pour toi de reprendre le boulot et de te réacclimater à la vie parisienne."
J'ai trouvé ça très touchant : il m'avait souvent dit qu'il ne voulait pas remettre cet aquarium en eau car c'était vraiment galère à entretenir (nourriture quotidienne, nettoyage, changement de l'eau...). Du coup, cela a été une vraie belle surprise !

Nathalie 35 ans : "Il a patienté pour m'avoir"
Je sortais avec un type marié lorsque j'ai rencontré Charles. C'était une histoire sans issue et un peu malsaine. Je voyais Charles de temps en temps, et je me sentais bien avec lui, c'était un mec bien, pas comme l'autre. Je sentais qu'il était en train de tomber amoureux de moi, mais je gardais mes distances pour ne pas le faire souffrir et parce que j'avais une mauvaise estime de moi. Un jour, je lui ai avoué que j'étais avec ce type. Ce fut un choc pour lui. J'ai pensé que sachant cela, il n'aurait plus très envie de me voir. Mais il ne m'a pas jugée, est resté tout près, disponible et bienveillant, sans jamais s'imposer. Il a su prendre de plus en plus de place dans ma vie jusqu'à y entrer complètement, comme par évidence. Il m'a vraiment permis de me reconstruire. S'il n'avait pas été patient, je serais passée à côté de mon grand amour.

Justine, 34 ans : "Il a réalisé mon rêve d'enfant"
L'année dernière, j'ai rencontré un homme. Nous nous sommes plu très vite, mais quelques jours après notre premier baiser, il devait partir en Argentine pour quinze jours. Depuis que je suis petite, j'ai toujours eu le rêve de voir les glaciers en Patagonie. J'en avais vu des photos et j'étais sûre que si je voyais un jour ces paysages en vrai, j'en reviendrais changée. Je lui ai confié ce rêve.
Juste avant de partir, il m'a dit " rejoins-moi ! ". Ce que j'ai fait deux jours plus tard. Il m'a emmenée en Patagonie et nous sommes rentrés ensemble de ce merveilleux voyage. A notre retour, il a emménagé chez moi. Nous sommes ensemble depuis un an maintenant et avons très envie de nous marier et d'avoir plein d'enfants.

 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience