• Amour
  • Couple

Peut-on tout dire à l'autre ?

Article par Dalinda BEN DJEMAA , le 03/09/2012 à 15h03 , modifié le 03/09/2012 à 18h03 0 commentaire

Garder son jardin secret est-il souhaitable dans un couple ou ne vaut-il pas mieux tout dire et jouer la carte de la transparence, le débat est ouvert !

Peut-on tout se dire dans un couple et est-ce vraiment nécessaire ? Tout savoir de l'autre permet-il une relation d'amour plus profonde même si ce que l'on apprend n'est pas très rigolo, moral ou légal ? Que doit-on s'autoriser à partager et que doit-on de préférence taire ? Entretien avec Yvon Dallaire, psychologue, sexologue, spécialiste de la trilogie sur le bonheur conjugal et auteur de nombreux ouvrages sur le couple dont Petit Cahier d'exercices des couples heureux aux éditions Jouvence.


La relation vient de commencer et très vite on veut tout savoir de son amoureux. Jusqu'où peut-on aller dans la connaissance de l'autre lors d'une rencontre ? A partir de quelles questions peut-on être intrusif ?

Essentiellement, il faudrait pouvoir tout se dire dans un couple, mais il n'est vraiment pas nécessaire de le faire. Chacun doit se sentir libre de répondre ou non aux questions de l'autre. Pour l'un, la question peut sembler intrusive alors qu'elle ne le sera pas pour l'autre. C'est très relatif.
Tout dire de soi à l'autre, n'est-ce pas une façon d'attendre en contrepartie que l'autre nous dise tout ?
Il n'y a pas de doute que l'ouverture de l'un puisse faciliter l'ouverture de l'autre, mais chacun a droit à son jardin secret. Il est même de bon ton de garder une certaine aura de mystère autour de soi.
A partir de combien de temps de relation pouvons-nous parler de nos traumatismes vécus dans le passé ?
Mon passé n'appartient qu'à moi. C'est à moi d'en tirer les bonnes leçons. Rien ne nous oblige à en parler.
Jusqu'où pouvons nous raconter nos histoires avec nos exs ?
Ce qui s'est passé avec nos exs doit rester avec nos exs
Si l'autre ne veut pas entendre parler de notre passé amoureux, doit-on le respecter ?
Chacun, comme dit, a le droit de garder son passé pour lui, dans son jardin secret. La relation commence aujourd'hui, oui ou non ? Et doit se construire à partir d'aujourd'hui.
Doit-on parler de tous ses fantasmes à son partenaire ou de ses expériences vécues ?

Plus vous donnez d'informations à votre partenaire sur votre passé ou vos fantasmes, plus celui-ci ou celle-ci peut en tenir compte ou utiliser ces infos comme des armes si la relation tourne mal.
Il arrive que parfois dans le couple, l'un soit traversé par une envie de nouveauté. Doit-on avouer à l'autre ses tentations d'adultère ?
C'est une excellente façon de les minimiser à la condition que l'autre soit suffisamment centré pour ne pas réagir par de la jalousie.
Faut-il avouer une infidélité ?
Seulement si l'on veut redevenir fidèle et non pas pour se décharger (cela charge le partenaire) et encore moins si l'on a déjà décidé de se séparer.
Que révèle cette envie de vouloir tout raconter ?
De tout raconter et de tout savoir ? Probablement un grand désir de fusion. Or l'amour et l'intimité n'ont rien à voir avec la fusion. Peut-être aussi une tentative de tout savoir pour mieux contrôler l'autre.
Doit-on attendre une dispute pour crever l'abcès et avouer les non-dits ?

Crever l'abcès éclaboussera les deux partenaires. Mieux vaut exprimer ses besoins et non ses frustrations. Exprimer ses besoins augmente la probabilité de les voir satisfaire.

Que doit-on se dire souvent pour être un couple heureux ?
C'est simple! Les couples heureux se disent de 5 à 10 fois plus de compliments que de reproches. Et ne cherchent pas à tout savoir de l'autre car les membres des couples heureux respectent le territoire et les sensibilités de l'autre.
Tout peut se dire dans un couple, mais est-ce vraiment nécessaire ? Tout savoir n'augmentera pas nécessairement l'amour surtout si ce que l'on apprend n'est pas très rigolo, moral ou légal... Chacun à droit à son histoire. Quand deux personnes se rencontrent, c'est là où leur histoire commence. Pourquoi vouloir revenir sur le passé ? Pourquoi ne pas se faire confiance à soi-même dans le choix d'un partenaire et de faire confiance à son partenaire... jusqu'à preuve du contraire. Aucun couple ne peut survivre si chacun ne respecte pas le territoire de l'autre et n'a pas totalement confiance en l'autre. Un + un ne fait pas un, mais bien trois : toi + moi + nous.


Pour en savoir plus : http://www.yvondallaire.com

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience