• Amour
  • Couple

Peut-on changer son conjoint ?

Article par Dalinda BEN DJEMAA , le 03/09/2012 à 15h00 , modifié le 03/09/2012 à 15h36 1 commentaire

Au fur et à mesure de l'avancée d'une relation à deux, les défauts de l'autre se font de plus en plus visibles. Peut-on espérer changer l'autre ? Nos conseils.

Si seulement mon chéri pouvait changer, la vie serait bien différente ! Qui n'a pas pensé secrètement vouloir changer son conjoint ou lui avoir déjà exprimé ouvertement ? J'aimerai qu'il arrête de fumer, j'aimerai qu'il m'aide davantage aux tâches ménagères, j'aimerai qu'il s'engage davantage dans la relation... Autant de pensées qui peuvent conduire à la frustration et à la rancune. Quel est l'espoir de voir ses attentes un jour comblées ? Jusqu'où peut-on négocier des changements dans son couple ? Entretien avec Sylvie Rouil, Conseillère Conjugale et Familiale en cabinet libéral à Noisy-le-Sec en région parisienne.

Pourquoi cette obstination à vouloir changer l'autre ?

La croyance qui existe en chacun de nous est que l'autre est censé faire notre bonheur. Qu'il comble nos besoins, nos désirs, nos attentes et qu'il nous répare. S'il s'y prend mal, s'il n'y parvient pas suffisamment ou complètement, alors il faut qu'il change.

Pourquoi je souhaite l'autre différent de ce qu'il est ?

Au début de la relation, tout va en général très bien. Puis progressivement, chacun se découvre tel qu'il est vraiment, ce qui n'est pas sans poser problème. De plus, vivre ensemble nécessite des réajustements permanents. La tendance est alors de vouloir changer l'autre, ce qui chez lui nous dérange, nous fait souffrir. Dans le couple, les relations de pouvoir sont un enjeu car on a souvent tendance à vouloir imposer notre vision du monde.

Et si c'était plutôt à moi de changer ?

Nous sommes aussi « l'autre » pour les autres. Il n'est pas rare que l'autre se sente également blessé, triste ou en colère. Certaines exigences à l'égard de l'autre n'ont pas lieu d'être et nécessitent d'être assouplies, modérées. Il est impossible qu'un autre puisse complètement répondre à nos attentes. Nos choix amoureux prennent racine dans nos inconscients, dans notre histoire. Les problèmes que nous rencontrons avec les autres sont en nous. L'autre fait « écho », réveille ou alimente notre problématique. Les fonctionnements mutuels ont un sens et une fonction dans la relation de couple. Lorsque que l'on change soi même, souvent, l'autre modifie son comportement. C'est ainsi que l'on accorde son pas sur la danse de l'autre.
Que peut-on quand même un peu changer chez l'autre ?

Tout dépend de l'autre et de soi même. Si chacun des conjoints tient suffisamment à l'autre pour entendre ses besoins, ses difficultés, ses souffrances, des solutions communes peuvent être envisagées.

Si l'on reste frustré parce que l'autre ne change pas, un amour équilibré est il tout de même possible ?

A long terme la frustration use le couple et rend les relations très conflictuelles. On cultive la rancœur, l'éloignement s'installe et la séparation menace. Certaines problématiques sont très lourdes et le changement est difficilement possible comme par exemple pour certaines addictions ou dans les cas de violence. Mais si rien ne change, pourquoi vouloir maintenir la relation ? Quelle éventuelle dépendance nous rattache à l'autre ?

Comment réussir à lâcher prise et à accepter l'autre tel qu'il est ?

Lâcher prise, c'est désactiver l'énergie que l'on met à vouloir absolument quelque chose et à l'imposer. Pour cela, il est nécessaire d'abandonner nos illusions, nos attentes irréalistes ou excessives. C'est une démarche difficile car il ne faut pas nier nos besoins essentiels, ce qui reviendrait à se nier soi même. Aussi, bien connaître nos réels besoins, pouvoir les transmettre à l'autre clairement et être assuré de sa bonne volonté d'y répondre permet de mieux accepter les imperfections de l'autre. Accepter l'autre tel qu'il est, c'est pouvoir se remettre soi même en question et faire preuve d'empathie.

A partir de quel moment est-il préférable de consulter si je souffre trop de mes attentes de vouloir changer l'autre ?

Le plus rapidement possible. Lorsque la souffrance et les difficultés persistent, l'aide d'un professionnel est alors essentielle. La relation de couple est un formidable moyen de mieux se connaître et de comprendre que ce que l'on projette chez l'autre est souvent notre miroir. Un accompagnement en couple ou en individuel permet la mise en mots de notre souffrance ainsi qu'un cheminement pour trouver des solutions et opérer des changements.


Pour en savoir plus : http://www.sylvie-rouil.fr/

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience