• Amour
  • Couple

PACS : ceux qui sont contre

Article par Morgane Solignac , le 17/03/2010 à 18h57 , modifié le 17/03/2010 à 19h14 0 commentaire

Fort de son succès, le pacte civil de solidarité ne met pas pour autant tout le monde d'accord. Certains soulignent sans hésiter ses limites, d'autres contestent un acte purement administratif qui laisse peu de place à l'union symbolique.

Sylvie est une quadragénaire épanouie, mariée et maman de deux enfants. Lorsqu'on l'interroge sur le PACS, cette jolie blonde a un avis bien arrêté sur la question. Pour elle, même si cette nouvelle forme d'union est une alternative appréciée, elle demeure un acte très formel, bien loin de l'institut que représente le mariage.
 
A ses yeux, "ne pas se marier est un choix pour beaucoup, mais je ne vois pas comment signer un papier en 5 minutes devant un juge peut être symbolique." De ce fait, cette gérante d'une agence voyage, ne voit dans le PACS qu' "un moyen d'obtenir des avantages administratifs qui ne laissent aucune place à l'amour et à ses symboles... Je trouve ça un peu hypocrite", conclue-t-elle.
 
Les limites du PACS
 
Symbole de reconnaissance du couple pour beaucoup, le PACS a tout de même des limites, notamment au sein de la communauté homosexuelle.
Le PACS est en en effet souvent un acte préalable au mariage et repose de ce fait la question du mariage homosexuel.

Pourquoi les homosexuels n'ont-ils pas les mêmes possibilités de choix que les hétérosexuels? 
"Au lieu de faire évoluer et d'amélioré le concubinage, ils ont inventé un nouveau concept, qui en fait une espèce de sous contrat", juge Matthias.

Homosexuel engagé, pour lui,"le Pacs a eu surtout pour effet de provoquer le relâchement d'un certain militantisme gay et lesbien".
Une situation que le jeune homme regrette amèrement, et pour qui le succès du PACS demeure un mensonge...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience