• Amour
  • Couple

Lui & Vous : 10 questions qu'il déteste que vous lui posiez

Article par Bénédicte Flye Sainte Marie , le 04/10/2012 à 04h31 , modifié le 08/10/2012 à 12h13 0 commentaire

On le sait depuis un petit bout de temps : les hommes et les femmes n'ont pas du tout la même façon de communiquer... D'où la faculté d'exaspération que peuvent avoir, sur les garçons, certaines phrases qui nous semblent anodines. Tour d'horizon de ces demandes qui fâchent.

1. T'as pas l'impression que j'ai grossi ?
C'est le piège par excellence. Car soit il joue la carte de la franchise (« Oui, ma chérie, on dirait bien que tu as pris des fesses ») et il a le droit à une tête d'enterrement pendant une semaine. Soit il vous assure que non, non, vous n'avez pas changé d'un iota et vous êtes alors persuadée qu'il vous ment.

 

2. Tu la trouves comment, la blonde d'à côté ?
Même problématique que la question précédente. Ou il vous dit que ce que vous avez envie d'entendre, à savoir qu'elle n'a vraiment rien de spécial. Et vous ne le croyez pas une seconde. Où il vous avoue qu'elle est un peu/ beaucoup/ passionnément à son goût et vous lui envoyez votre café brûlant à la figure.

 

3. A quoi tu penses ?
Pour ce grand indépendant, pour ne pas dire cet ours solitaire, le fait d'accepter de partager un appartement a été une immense concession. Maintenant, quand il part, il doit vous dire où il va et quand il revient. Alors, s'il doit, en plus, vous rendre des comptes sur ses voyages intérieurs, il risque de se sentir rapidement oppressé. Inutile de lui poser donc cette question, d'autant que la plupart du temps, sous son air abordé, il ne pense... à rien !
 

4. Je peux goûter ton plat ?
Mesdames, Mesdemoiselles, assumez vos (vraies) envies gourmandes. Inutile de commander une étuvée de fenouil à la vapeur si c'est pour loucher sur ses lasagnes bolognaises + frites toute la soirée. D'autant que s'il a commandé ce plat, c'est qu'il a bien l'intention de la manger jusqu'à la dernière bouchée. Moralité : pas touche !

 

5. Il est en mieux en anthracite ou en ardoise, ce pull ?
Interminables, vos virées shopping l'insupportent au point qu'il préférerait, à tout prendre, aller chez le dentiste pour se faire extraire une molaire... Mais si en plus vous lui posez des questions absconses (pour lui, les deux sont gris, tout comme le souris ou le perle. Il ne voit pas la différence !), il pourrait avoir l'envie de démissionner sur le champ.

 

6. Ça te dérange si j'invite ma mère ?
Plus que tous les autres, cette phrase a l'art de lui taper sur les nerfs. Parce qu'il sait qu'elle est de pure forme et que même si Belle-Maman l'excède, vous n'hésiterez pas à la convier à déjeuner pour la quatrième fois dans le mois.

 

7. Pourquoi tu ne me rappelles pas ? 
Il n'a pas eu le temps, c'est aussi simple que ça !

 

8. Si on avait un bébé, on l'appellerait comment ?
Même s'il n'est pas fermé à toute idée de paternité future, il n'aime pas, comme tout garçon qui se respecte, qu'on brûle les étapes. Ça vous plaît de vous projeter, lui beaucoup moins...

 

9. Est-ce que tu m'aimes ?
C'est un grand pudique qui n'utilise les mots que comme des joyaux : avec parcimonie et uniquement dans les grandes occasions. Si vous le harcelez avec ce type de demande, il peut avoir l'impression que vous lui forcez la main.

 

10. Est-ce qu'on peut rester amis ?
Etant donné que vous venez de le larguer, même en y mettant les formes, il n'a pas l'intention de continuer à vous fréquenter. Et de vous regarder gentiment flirter et plus si affinités avec d'autres que lui. Donc pour être amis, vous repasserez... 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience