• Amour
  • Couple

Le prince charmant et cinq autres mythes sur la vie à deux

Article par Bénédicte Flye Sainte Marie , le 25/12/2013 à 11h04 0 commentaire

Petite, on se rêve toutes un destin à la Cendrillon. Mais la vie se charge de nous rendre un peu plus réaliste, sauf exception(s). Car, arrivées à l'âge adulte, certaines d'entre nous continuent à idéaliser la relation de couple, ce qui les empêche de construire des histoires solides et durables. Revue des conceptions auxquelles il faut tordre le cou...

1.Mon prince charmant arrivera forcément un jour
S'il n'est pas illusoire de croire qu'il y a forcément quelqu'un qui est fait pour nous sur cette terre, qui a les mêmes aspirations que nous, il est par contre toxique, voire contre-productif de penser que le garçon garanti zéro défaut, c'est-à-dire beau, musclé, intelligent, romantique mais viril, attentionné mais pas soumis, peut quant à lui exister. Aucun homme, comme aucune femme d'ailleurs, ne peut espérer atteindre un tel niveau de perfection. Mettez donc de côté certains de vos critères, trop restrictifs, et vous devriez rencontrer sans tarder non pas un prince charmant mais un... mec bien !
2. Sans passion, il n'y a pas ou plus de sentiments 
C'est au contraire quand la phase d'exaltation initiale, très sensuelle, très animale, des premiers mois touche à son terme, quand on dépasse le stade passionnel pour verser dans quelque chose de plus posé que l'on peut véritablement commencer à créer un amour fort et dense. De nombreux couples, chez qui l'osmose n'est que charnelle mais qui n'ont pas réussi à trouver de vraie complicité intellectuelle, rompent d'ailleurs à ce moment-là. 
3. Pour que le couple fonctionne, la transparence doit être absolue entre les deux partenaires
Le fait d'être sans filtre, ne rien censurer de tout ce que l'on pense et ce qu'on fait, n'est pas du tout la panacée dans le couple. Premièrement parce que personne n'est la propriété de l'autre et que vous avez droit à vos secrets (oui, vous avez embrassé un collègue de bureau un soir de fête au boulot) et vos fantasmes (les hommes en bleu de travail vous émoustillent alors qu'il est toujours en costume- cravate). Ensuite parce que la vérité peut se révéler extrêmement blessante pour celui qui la reçoit. Avez-vous vraiment besoin de lui dire à Chéri qu'avec votre ex vous atteigniez l'orgasme à chaque fois ? Ou que votre mère trouve qu'il trouve qu'il manque de culture ?
4. Pour que l'amour demeure, il faut tout partager
De la même façon qu'il ne faut pas tout se dire, il ne faut pas non plus chercher à fonctionner  "collés-serrés". La fusion amoureuse n'est pas tenable très longtemps puisqu'elle rétrécit nos horizons. C'est au contraire en continuant à avoir des amis, des hobbies, des activités chacun de son coté, en plus que ce que l'on fait ensemble, que l'on nourrit sa relation de couple. Sans ces bouffées d'air frais extérieures, on ne peut qu'étouffer !
5. Une relation de couple heureuse se fonde obligatoirement sur une sexualité épanouie
La complicité érotique aide à maintenir à flots les sentiments. Mais de nombreux couples n'éprouvant plus de désir physique continuent à se chérir profondément. A l'inverse, certaines relations hyper- sexuelles, même longues, ne débouchent jamais sur un véritable amour.
6. L'amour véritable ne vit qu'une seule fois
Si la première grande love-story que l'on vit conditionne effectivement la façon dont on perçoit les suivantes, ce serait une erreur de penser dire que cette immense plénitude que l'on a ressentie pendant celle-ci ne peut pas de reproduire ensuite...  En la matière, nous n'avons pas de capital limité. Reste cependant que certaines personnes sont incapables de se guérir de la perte de cet amour originel. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience