Le couple que l'on n'envie pas : les control-freaks (Angelina Jolie/Brad Pitt)

Article par Marylène Khouri , le 14/06/2011 à 10h45 , modifié le 17/01/2012 à 16h00 0 commentaire

Représenté avec conviction par les (trop) célèbres Brangelina, le couple des control freaks semble motivé par un seul objectif : nous écraser par leur supériorité. Ne tombons pas dans le panneau !

Obsédés par la perfection, le couple des control-freaks affiche au premier abord un nombre impressionnant de qualités : surdiplômé, doté d'un travail bien payé, il a une collection impressionnante d'amis, une conscience politique affirmée, deux-trois aptitudes sportives, une sensibilité artistique se manifestant par la pratique d'un instrument et, évidemment, une culture musicale et cinématographique pointue lui permettant de faire face aux apéros les plus exigeants de la capitale.... Inutile de préciser que le couple des control-freaks est esthétiquement parfait. Stop, n'en jetez plus ! En définitive, ils sont fatigants et bien peu attachants.

Nathalie (ayant côtoyé un couple de control freaks) ;
« J'étais impressionnée par ma nouvelle coloc : belle, soignée, elle travaillait dans la finance, cuisinait des sushis, faisait du tennis à sa pause déj... elle était assortie à son copain qui semblait sortir tout droit d'une série télévisée américaine : le genre de beau gosse hyper sportif mais aussi drôle, sociable et qui savait réparer un lave-vaisselle en un clin d'œil. En les fréquentant un peu plus, je me suis rendue compte qu'ils étaient tout simplement obsédés par leurs propres séduction. Ils pensaient ne jamais être à la hauteur de ce qu'attendaient leurs parents. Il fallait voir la mère de ma coloc lui rappeler de prendre sa crème anti-vergetures avant un simple week-end ! (alors qu'elle était tout simplement sublime). En soirée, tous deux passaient leurs temps à poser et à vouloir plaire à tout le monde. Cela doit être terrifiant d'être à leur place ! »
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience