Le couple face à la stérilité : Des femmes témoignent

Article par Maya Choppin de Janvry , le 26/05/2011 à 17h48 , modifié le 26/05/2011 à 17h51 1 commentaire

Chaque couple vit cette expérience différemment, si certains se séparent, d'autres au contraire renforcent leurs sentiments. Pour partager leur expériences, certaines femmes ont décidé de témoigner !

Delphine, 32 ans « Ca a renforcé notre couple » :
« Nous sommes ensemble depuis 10 ans et ça fait 3 ans que nous essayons d'avoir un enfant. J'ai commencé les FIV l'année dernière. Nous en sommes au 2éme échec. Mais mon mari me regarde avec un amour infini, me soutient dans cette épreuve, j'ai de la chance d'être épaulée ainsi, cette expérience renforce notre amour un peu plus chaque jour ».

Diane, 37 ans « Mon mari ne comprend rien ! »
« On m'a diagnostiqué un problème d'ovulation il y a 3 ans, depuis on est passé au cap des inséminations artificielles, je me pose beaucoup de questions, il m'arrive même d'avoir envie de tout arrêter. Lorsque j'ai besoin de parler à mon mari, il évite le sujet, j'ai l'impression d'être seule à vivre ça, c'est terrible... »

Virginie, 35 ans « Notre vie sexuelle s'est dégradée »
« Sexuellement, c'était la catastrophe, on faisait l'amour de façon mécanique, mo mari se sentait réduit à la simple fonction de fournisseur de sperme, du coup il rencontrait des problèmes d'érection. On a décidé de se séparer ! Mais au bout de quelques mois on s'est remis ensemble, on a beaucoup parlé et depuis ça va mieux ! »

Daphné, 39 ans « On continue à y croire »
« Ca fait 5 ans que nous essayons, les inséminations artificielles n'ont pas marché, j'en suis à mon 2ème essai de FIV, c'est difficile d'avoir à subir les verdicts négatifs, les attentes. Malgré ça, avec mon mari, on continue à résister, à y croire et à se dire que le mois prochain, ce sera le bon »

Justine, 34 ans « On a mis une distance avec nos amis »

« Depuis que je fais des FIV, je ne supporte plus de voir mes amis avec leurs enfants, ça me rappelle que je n'en ai pas, je ne suis pas aigrie mais disons que ça me fait trop mal, je leur ai expliqué, heureusement certains d'entre eux me comprennent ! »

Chloé , 38 ans « Ca valait le coup ! »
« 10 ans de crise de larmes, de déceptions et je suis enfin tombée enceinte. Mon bébé arrive dans quelques semaines et je peux vous dire que même si c'était dur, le bonheur de tomber enceinte m'a fait oublier tous ces moments difficiles »

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience