• Amour
  • Couple

L'ex, un sujet toujours aussi tabou au sein du couple

Article par , le 10/09/2010 à 18h09 , modifié le 10/09/2010 à 18h16 0 commentaire

Un récent sondage mené par l'institut Opinion Way pour Meetic a montré que l'ex amoureux était le dernier sujet qui créait le malaise au cours de la vie de couple. Voic les résultats en quelques chiffres.

Ce n'est pas très surprenant, on y a tous été confrontés un jour : l'ex conjointe ou petite ami de notre chéri. Dur dur de supporter quand notre homme dialogue encore avec son ex girlfriend au téléphone ? Impossible de devenir amie avec elle ? C'est normal.

L'ex a partagé un plus ou moins long moment de notre vie, il a compté pour nous, que l'on ait eu des enfants avec lui ou non. Il fera toujours partie de notre existence qu'on le veuille ou non. Une enquête menée par l'institut de sondage Opinion Way pour le site de rencontres Meetic en février dernier révèle que les Français sont mal à l'aise face à leur ex. Un personnage de la vie amoureuse qui reste mystérieux...

Pour un tiers des Français, l'ex incarne une histoire passée mais il demeure encore bien présent au quotidien de leur vie de couple actuelle. Rassurez-vous, cela veut dire que les deux tiers ont coupé les ponts avec leur ex lover ! Mais il faut constater que 50 % des individus les plus jeunes gardent encore contact. 

Des hommes plus zen que les femmes 

La plupart des personnes interrogées se disent sereines par rapport à leur ex, mais ce sont les femmes qui sont le plus sensibles sur ce sujet. 41% d'entre elles affirment souffrir de la présence de l'ex dans la vie de leur chéri, et un tiers ne supportent absolument pas d'entendre parler des précédentes conquêtes de leur compagnon, tandis que les hommes ne sont que 22% à vivre mal une situation similaire.

Idem sur l'esprit de compète : 90% des Français disent ne pas ressentir de sentiment de concurrence avec les ex de leurs compagnons/ compagnes, ce qui nous semble plutôt héroïque car on ne peut s'empêcher de comparer tout de même...

Même la population la plus concernée par le sujet -les 18-24 ans - déclare ne se sentir en compétition avec les ex de leur ami(e) qu'à hauteur de 24%...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience