• Amour
  • Couple

La jalousie est-elle une preuve d'amour ?

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 14/05/2008 à 11h20 , modifié le 29/06/2009 à 12h01 11 commentaires

Etre jaloux serait une preuve d'amour. Cette idée reçue semble très répandue. Or, la jalousie révélerait plutôt une peur d'être abandonné par l'autre par manque de confiance en soi. Sylvie Tenenbaum, psychothérapeute de couple, nous éclaire sur ce sentiment parfois destructeur.

Que cache le sentiment de jalousie ?
C'est un manque d'estime de soi. Quand une personne éprouve de la jalousie, ce n'est pas dans l'autre qu'elle n'a pas confiance, c'est en elle-même. Elle se dévalorise tellement, « je suis moche, je suis bête » qu'il est  évident que son partenaire n'a qu'une envie, aller voir ailleurs. Le problème est « qu'ailleurs » est partout.
Et contrairement à ce qu'on entend souvent ce n'est absolument pas une preuve d'amour. C'est une preuve de possessivité. Le jaloux pense que l'autre lui appartient. Or, on n'appartient jamais à personne.
 
Peut-on s'en servir comme un jeu de séduction ?
Les femmes auraient tendance à jouer de cela. Elles s'amusent à rendre les hommes jaloux pour se faire aimer plus. Elles laissent traîner de faux indices de tromperie, un petit mot, une photo... Mais c'est un jeu très dangereux qui peut se retourner contre elles.
 
Y a-t-il autant d'hommes que de femmes jaloux ?
La jalousie touche autant les hommes que les femmes et se manifeste bien souvent de la même manière. Fouiller dans les affaires de l'autre, poches, cartable, sac et aujourd'hui téléphones portables et mails, est le principal signe de la jalousie. Les jaloux sont des êtres inquiets, suspicieux. Il y en a beaucoup plus qu'on ne le croit.

De quelle autre façon la jalousie peut-elle se manifester ?
Le jaloux pose énormément de questions, veut tout savoir sur la vie de l'autre, il surveille en permanence ses faits et gestes. Ce sont des signes qui doivent alerter. Et même si le partenaire répond franchement aux questions, il n'est jamais cru, il a toujours tort. Il donne des armes au jaloux pour alimenter son mal-être.
 
Est-ce difficile de vivre avec une personne jalouse ?
Oui, cela devient très vite invivable pour les deux partenaires. C'est une pathologie qui fait souffrir. La jalousie est compulsive et ne s'arrête jamais. Quand les crises deviennent trop fréquentes, il faut vraiment consulter un spécialiste. A un degré important la jalousie peut provoquer un délire paranoïaque, voire de la violence.
Il peut arriver aussi qu'à force d'être soupçonné de tous les maux et notamment d'infidélité, le partenaire finit par passer à l'acte. Le jaloux devient alors la victime. Paradoxalement il se sent apaisé, car il pense qu'il avait raison de ne pas avoir confiance.
 
Peut-on ne jamais éprouver de sentiment de jalousie ?
Je ne suis pas sûre que l'on ne puisse jamais éprouver le moindre petit signe de jalousie. Dès qu'il y a un lien affectif, ce sentiment peut naître, que ce soit en amour ou en amitié.
 
Peut-on en guérir ?
En guérir totalement, peut-être pas. On peut vraiment l'atténuer, mais il restera toujours un fond de fragilité. La thérapie consiste principalement à redonner confiance en soi à la personne jalouse.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience