• Amour
  • Couple

Ce qu'ils pensent de nos rondeurs...

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 25/09/2007 à 16h06 , modifié le 07/11/2008 à 15h11 22 commentaires

Magazines, défilés de mode, publicités... présentent des femmes toujours plus minces, voire maigres. Seule une marque de cosmétiques a osé montrer des femmes rondes. Nous avons demandé à des hommes quel regard ils portaient sur nos formes. Témoignages.

Denis, 29 ans
« Les formes ce n'est pas un problème pour moi chez une femme, au contraire. En fait je trouve cela  terriblement excitant, esthétique mais à deux conditions : une juste répartition (de bonnes hanches vont avec des fesses bien rondes et des seins lourds). Des rondeurs mal réparties, un corps pas raccord ce n'est pas très joli. Pour schématiser, je dirais : "oui aux femmes de Rubens, non à celles de Botero".
Deuxième condition, l'épanouissement : c'est la "rondeur pride". Une femme ronde doit pouvoir  assumer ses rondeurs, les arborer, les mettre en valeur, voire les entretenir ! Car avant la satisfaction d'un homme, d'un regard, il y a son propre bien-être. » 

Xavier, 35 ans
Vive les formes ! Marre des filles filiformes, limite anorexiques, que les couturiers et les revues féminines imposent au public. C'est à se demander s'ils aiment vraiment les femmes... Car les femmes ont des formes et c'est ce qui les rend belles. Etre gironde, ce n'est pas être grosse. Une poitrine généreuse, des hanches affirmées, des fesses rondes et des jambes charnues sont un hymne à la beauté féminine. Franchement, entre Kate Moss et Monica Bellucci, y'a pas photo ! Alors, mesdames, assumez vos formes et vos rondeurs, c'est comme ça qu'on vous aime. »

François, 33 ans
« Personnellement je n'aime pas les femmes rondes. Je suis plutôt attiré par des femmes minces, à l'allure sportive. Je trouve que les hommes sont quelque peu hypocrites face à ce sujet. Quand nous en parlons entre potes, on a toujours l'impression que ça ne les dérange pas, mais ils vivent tous avec des nanas plutôt bien foutues ! Donc, j'en déduis que c'est sympa chez les autres, mais qu'ils n'ont pas envie de s'afficher avec une femme bien en chair. »
 
Franck, 47 ans
« Vous m'auriez posé la question il y a 15 ans, je vous aurais tout de suite répondu que je détestais les femmes avec des formes, mais aujourd'hui mon regard a changé. Une femme ronde avec des hanches, des cuisses, des seins qui le vit bien, est tellement plus séduisante qu'une fille obsédée par sa ligne et qui ne pense qu'à perdre trois grammes. A sa décharge, nous vivons hélas dans une société où la dictature de la minceur est de mise. Les magazines n'affichent que des corps minces, sans imperfections. Pourtant il y a déjà quelques temps, je me souviens avoir vu dans un magazine une pub avec des femmes plus « grassouillettes » que d'habitude et j'avais trouvé cela bien. »
 
Emmanuel, 31 ans
« Je suis toujours irrité par les choix des mannequins dans la mode. Sèches, anguleuses, et ne donnant pas envie de regarder plus attentivement ce qu'elles portent.
Il ne faut pas perdre de vue que nous (les mâles) sommes génétiquement programmés pour réagir à des stimuli visuels anatomiques précis : des fesses, de la poitrine, de vraies cuisses, si possibles portées par de longues jambes... (Monica Bellucci, par exemple !). Bref ce qui nous fait inconsciemment constater qu'une femme serait parfaite pour accueillir le fruit d'une union : un enfant.
Pour moi les hommes qui préfèrent les femmes rachitiques ont réussi à prendre le pas sur leurs instincts primaires ou... n'aiment pas les femmes. »
 
Pierre, 42 ans
« La rondeur est synonyme de douceur, de confort, de plénitude et de maternité, autant de valeurs auxquelles l'homme est plus sensible en vieillissant qu' à l'adolescence où seules les rondeurs poitrinaires l'intéressent. Donc, oui aux rondeurs pour peu qu'elles soient harmonieuses, mais non à la peau d'orange. »
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience