• Amour
  • Couple

Hommes, femmes : ce qui transforme les fidèles en infidèles

Article par Bénédicte Flye Sainte Marie , le 17/03/2014 à 15h34 , modifié le 07/01/2015 à 16h30 0 commentaire

Malgré nos principes, nos serments et le fait que l'on tienne à son couple, il arrive que l'on ressente au fil du temps le besoin d'aller goûter à d'autres bras. Zoom sur les raisons qui peuvent nous amener à céder aux charmes de l'extra- conjugal.

Du côté des femmes :


L'absence de dialogue
On le sait, l'une de nos zones érogènes principales est le cerveau. Ce n'est pas rien si les partenaires sexuels dont on garde le meilleur souvenir sont souvent ceux avec qui on entretenait aussi une vraie connivence intellectuelle, avec qui les échanges étaient physiques mais pas que.... Une dimension que l'on retrouve dans un couple établi : si on a l'impression d'être écoutée et entourée, on n'éprouve généralement le désir d'aller voir ailleurs. Au contraire, lorsque la communication est coupée, on pourra être tentée par ce type de perspective. Pour trouver un corps disponible mais également une oreille attentive !


Le manque d'égards de Monsieur
Oui, c'est cliché et on l'assume... Il n'empêche que le coup du cadeau ou du bouquet de roses acheté sans occasion particulière, du mot doux collé sur le miroir le matin, on adore. De jolies habitudes que notre prince plus très charmant perd parfois au fil des années. D'où l'impression d'être délaissée, une sensation qui peut nous conduire à l'infidélité...


L'envie de se rassurer sur sa séduction
Quand on a rencontré l'homme de notre vie, on avait une paire de rides en moins et on entrait encore dans du 38. Des petits changements que l'on ne vit pas forcément bien et qui ébranlent notre confiance en nous. A défaut de voir confortée dans notre séduction par notre cher et tendre, on ira chercher cette réassurance narcissique chez quelqu'un d'autre que lui.


La sensation de n'avoir pas assez vécu
Certaines d'entre nous ont un curriculum-vitae sexuel qui tient en une ligne (et en un seul homme) et se demandent si elles ne sont pas passées à côté de quelque chose. Le fait d'avoir une ou plusieurs aventures "parallèles" permet de vérifier si c'est le cas ou pas ! 


Du coté des hommes :
 
Le manque de motivation de Madame
Dans les premiers mois d'une idylle, on est souvent tout feu tout flamme. On a envie de faire l'amour partout et tout le temps. Une compatibilité et une entente qui restent rarement aussi explosives avec les années. Quand l'homme reste très demandeur de sexe, et que ce n'est pas le cas de sa compagne, il peut s'hasarder à "compenser" avec une autre. 


Une sexualité trop casanière
Tester les sex-toys, s'essayer au 69 ou visionner un film classé X, il rêve de variations plus coquines quand elle expédie leurs câlins avec l'entrain d'un fonctionnaire de la Sécurité Sociale ? C'est souvent la dichotomie entre les envies érotiques des partenaires qui fait naitre le germe de l'infidélité chez l'homme... Mais tout aussi si bien chez la femme, si elle trouve ses relations sexuelles trop plan-plan, trop routinières.


Le fait de devenir père
L'arrivée du premier enfant peut agir aussi comme un détonateur, un catalyseur d'infidélité. Parce qu'il voit sa compagne comme une mère, et non plus comme un être sexué et sexuel, l'homme n'a plus d'élans charnels envers elles. Des appétits qu'il reportera éventuellement sur une tierce personne...


L'occasion qui fait le larron...
Enfin, il arrive qu'un garçon, habituellement monogame, succombe à l'infidélité simplement parce que la situation, aux antipodes de sa "vraie vie", s'y prête. Une simple histoire de pulsion - ou d'impulsion- qui fait qu'il ne rééditera pas forcément l'expérience.  

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience