• Amour
  • Couple

Histoire de couple : "Tes copains ou moi !"

Article par Clémence ORCEL , le 22/04/2009 à 10h05 , modifié le 29/04/2009 à 12h20 5 commentaires

En soirée, en week-end, en vacances... Il n'y en a que pour eux ! Les amis de votre moitié passent avant vous et ça ne peut plus durer. Trois femmes qui ont décidé de ne pas se laisser faire témoignent...

Le convaincre en douceur
 
"Cela fait maintenant cinq ans que je partage la vie de Jérôme, cinq ans pendant lesquelles je suis très souvent passée après ses amis. Je ne compte plus ses soirées foot et ses pots entre collègues pendant que je l'attendais sagement à la maison. Je ne suis pas contre le fait qu'il se change les idées avec eux et qu'on ne soit pas tout le temps collés, mais j'ai fini par en avoir marre de passer après sa bande.

Un samedi, j'ai décidé de changer les choses en douceur... Tout ça grâce à un petit mot qui lui était adressé : "une surprise t'attend à telle adresse". Je savais que par curiosité il viendrait. C'était moi qui l'attendais devant un institut de massage. Je lui ai tout de suite expliqué le thème de la journée : "Aujourd'hui c'est rien que nous deux !" A ma grande surprise, il n'a pas rechigné. On a passé une journée mémorable à se relaxer, à rire, à parler. On s'est retrouvés et finalement, j'ai réalisé qu'il en avait autant besoin que moi. Il a compris que le temps passé ensemble était précieux. Depuis, il voit un peu moins ses amis et on sort beaucoup plus... à deux !"
 
L'ultimatum comme dernier recours
 
"Diego et ses amis? Une vraie histoire d'amour, à la vie à la mort. Il les connait depuis quinze ans et ils ont fait les quatre cents coups ensemble, comme des frères. C'est d'ailleurs comme ça qu'ils s'appellent entre eux, et croyez moi, ça en dit long... Mon problème : il partage plus de choses avec eux qu'avec moi. Du coup, on en venait à se croiser plutôt qu'à vivre ensemble. Il était toujours fourré dans un bar, à un concert ou devant la télé avec eux. Il n'avait jamais le temps pour un malheureux dîner en amoureux ou une petite ballade de temps en temps.
 
J'ai fini par me sentir de plus en plus seule alors j'ai craqué. Je lui ai demandé de faire des concessions : "moins de sortie entre amis et plus de temps pour moi sinon c'était terminé". Je voulais à tout prix sauver notre couple ! On s'est engueulés toute une soirée pour ça, puis il a capitulé. Depuis c'est vrai qu'on passe plus de moments tous les deux, mais quand un de ses copains lui propose une soirée et qu'il est avec moi, il se sent obligé de refuser et du coup il m'en veut. Il boude toute la journée comme si je l'empêchais de vivre.
 
J'ai l'impression qu'il s'est sacrifié pour moi et qu'il me le fait payer. Même si je le vois plus, je me demande si notre couple va survivre à tout ça. Mais ce qui est sûr c'est que je ne reviendrai pas en arrière. Je dois passer avant eux, la soi-disant "femme de sa vie" devrait être plus importante à ses yeux que ses amis."
 
Quand les copains s'en mêlent...
 
"Quand on est en couple, on doit bien sûr accepter les amis de l'autre. Sauf qu'entre les amis de JB et moi, le courant n'est jamais passé. Je suis professeur de français, j'aime lire, voir des expos, eux c'est plutôt troisième mi-temps et beuveries jusqu'à 5h du matin. Je fais souvent la morale à mon homme à ce sujet et je ne me gêne pas pour dire à ses compères qu'ils devraient grandir un peu. Du coup, je passe pour une coincée et une marâtre qui empêche son copain de s'amuser. Ils me surnomment même "la pionne" ! C'est d'ailleurs notre sujet principal de dispute avec JB ! Et le pire c'est qu'il donne raison à ses amis qui le poussent à rompre avec moi car soi-disant nous n'avons rien à faire ensemble.
 
Pour toutes ces raisons, je lui ai demandé de moins les voir et surtout de ne pas se laisser influencer. Evidemment, depuis c'est pire, ils m'appellent "la geôlière". Je l'aime, je voudrais juste qu'il se consacre un peu plus à moi et qu'il change ses priorités. Nous avons trente ans, l'adolescence est loin maintenant, il serait temps qu'il s'en rende compte. Quant à ses amis, s'ils tenaient vraiment à lui, ils resteraient en dehors de ça. Ce n'est pas leur rôle de juger notre vie amoureuse, si JB est avec moi depuis sept ans ce n'est pas pour rien. Je ne me laisserai pas faire et tenterai jusqu'au bout de les faire taire, même si ça ne leur plaît pas !"
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience