• Amour
  • Couple

Sa famille ennuyeuse

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 10/05/2006 à 16h57 , modifié le 17/05/2006 à 11h00 0 commentaire

CaravaneMon ex venait du Temiscamingue, une région perdue du Canada. Toute sa famille se retrouvait chaque été au bord d'un lac, dans des caravanes. Ils passaient leurs journées à boire des bières et parler de tout et de rien. Surtout de rien. Déjà que je déteste le camping, mais en plus assise toute la journée au milieu de nulle part avec des gens avec qui je n'avais aucune affinité, c'était terrible. Mon ex avait honte de sa famille, adorable mais tellement ancrée dans une petite vie si terne... C'était très dur pour lui aussi, mais malgré tout, cela faisait partie de lui.
A Noël, c'était pire, on passait quelques jours chez eux et avec -30 degrés extérieurs dans cette région, on ne pouvait pas sortir. On restait assis à boire et ils fumaient toute la journée, on empestait la cigarette jusque dans nos tripes. Ça a été comme un déclic, je me suis dit que je ne pourrais jamais rester avec lui juste parce que je ne pourrais pas amener le bébé qu'on aurait dans cette atmosphère de tabac.
Mais j'ai quand même supporté trois ans ces étés de glande et ces noëls tabagiques. Trois années durant lesquelles j'étais tellement amoureuse que je n'aurais jamais osé rester chez moi quand il y allait.
Adèle, 36 ans

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience