• Amour
  • Couple

Etes-vous/est-il un datasexuel ?

Article par , le 04/06/2012 à 16h25 , modifié le 07/01/2015 à 17h01 0 commentaire

Has been le métrosexuel, ringard l'übersexuel, à en croire les as du marketings, l'homme de 2012 serait le "datasexuel". Qui est-il vraiment ?

Au petit jeu des 7 familles du mâle, vous connaissiez sans doute le métrosexuel, l'übersexuel, le hipster... Eh bien il va falloir désormais compter avec le datasexuel. A mi chemin entre le geek et l'ultra narcissique à l'ego surdimensionné, le datasexuel - tout droit sorti des cerveaux des marketeurs - n'a pas fini de faire parler de lui.

Qui est-il ?
Obsédé par sa e-reputation, le datasexuel a tendance à nous noter, d'où le terme de datasexuel (data = données). Nombre de partenaires, performances sexuelles, mais aussi rendez-vous, le datasexuel note tout, dans les moindres détails. Impossible de prendre en faute sa mémoire, le datasexuel a un ordinateur à la place du cerveau et peut-être du coeur..

Comment le reconnaître ?
"L'esprit du temps qui a fait émerger le personnage du métrosexuel - l'homme urbain obsédé par son style et son apparence physique - est en train de créer son équivalent numérique : le datasexuel. Le datasexuel ressemble à vous et moi, mais s'en différencie par sa préoccupation pour les données personnelles. Il est continuellement connecté, il enregistre obsessionnellement tous les aspects de sa vie et il pense que ses données sont sexy. En fait, plus nombreuses sont les données, plus il les considère comme sexy. Sa vie, du point de vue des données tout au moins, est parfaitement stylée" écrit le "papa du datasexuel, Dominic Basulto, consultant sur le site de BigThink, et auteur d'un article intitulé "Meet the Urban Datasexual".

Il est datasexuel si...
- Il multiplie les applications Iphone de type : Viadeo, LinkedIn, Twitter, Instagram et bien sûr 4squatre. Mieux il tire satisfaction et estime de soi du rayonnement obtenu sur les réseaux sociaux.
- Il ne quitte jamais son smartphone et n'hésite à pas à Twitter l'une de vos répliques, y compris lors d'un rendez-vous en amoureux - pas tant pour saluer vos traits d'esprit que pour se glorifier lui-même.
- Il gère ses rendez-vous galants via des appli spécialisées, afin d'éviter tout retard qui serait dommageable à son aura personnelle.
- Il refuse d'être traité de geek (trop asocial), ne se reconnaît pas non plus dans la famille métrosexuelle (trop David Beckham).
 Il a une alerte "google" sur son nom afin de surveiller ce que le Web dit de lui.
- Il travaille dans les nouveaux médias, le journalisme, le cinéma ou la musique, de préférence comme CM (community manager), Digital Planner ou Responsable stratégique Web 2.0.

Comment le séduire ?
En lui rapportant des Etats-Unis le dernier smartphone à la mode et enlui faisant concurrence pour le Mayorship de son café préféré sur 4Square !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience