• Amour
  • Couple

Ensemble mais séparés : ces couples qui ne cohabitent pas

Article par Bénédicte Flye Sainte Marie , le 04/01/2013 à 16h27 , modifié le 07/01/2015 à 16h56 0 commentaire

Ils vivent à distance car ils veulent le meilleur sans le pire. Eux, ce sont les CNC ou couples non- cohabitants qui représenteraient, selon une étude de l'INED, 3,8 millions de Français. Mais une telle formule peut-elle fonctionner sur la durée ? Détail de ses avantages et inconvénients.

Les pour
Un éloignement qui crée le désir : L'attendre, l'espérer, l'imaginer dans nos bras avant qu'il ne le soit physiquement, quel meilleur dopant pour les sentiments ? C'est justement parce qu'il suscite cette exacerbation, affective et sexuelle, de l'envie de l'autre que le fait de ne pas avoir le même appartement est généralement très bénéfique pour le couple. Pas risque de s'encroûter, de banaliser la relation amoureuse et de ne voir, à terme, son compagnon que comme un colocataire....

Pas de disputes sur des choses matérielles : Ne pas vivre sous le même toit, ça veut dire qu'on ne s'expose pas, non plus, à se laisser oxyder par les détails et événements très prosaïques de la vie de tous les jours. Quand on a passé la journée à réparer une chasse d'eau qui fuyait ou à remplir une feuille d'impôts, pas dit qu'on n'ait pas forcément le souhait de se faire la fête sous la couette ensuite...

Un moyen de renouer à petits pas avec la vie à deux
Enfin, chez certains personnes échaudées par des expériences malheureuses, voire brouillées avec l'amour, ne pas cohabiter peut être un étape intermédiaire pour y regoûter progressivement. Histoire de constater que, oui, on peut partager ( mais pas tout le temps) les plaisirs de l'intimité sans forcément se brûler les ailes

Les contre
Un quotidien difficile à organiser et à financer : Ce qui est moins idyllique dans ce type de situation, c'est que cela oblige ceux qui s'y convertissent à mettre en place une organisation en béton. Pas toujours évident de concilier les emplois du temps, les horaires de chacun des conjoints, de savoir qui va chez qui et quand. Et les choses se compliquent encore quand il y a des enfants dans la balance !

Des retrouvailles pas toujours à la hauteur : Retrouver Chéri en mode grognon voire mutique parce qu'il a passé une mauvaise journée au boulot, on le tolère si on vit ensemble. On acceptera moins son humeur de dogue si on ne l'a pas vu depuis une semaine et qu'on se faisait une joie de sa présence.

Un risque accru d'infidélité
: Enfin, l'absence de présence régulière de son partenaire laisse plus de temps et d'espace pour céder aux tentations, pour aller vérifier si l'herbe est plus verte ailleurs.... A méditer donc avant de craquer pour l'option CNC !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience