• Amour
  • Couple

Elles se sont remariées... avec leurs ex

Article par Bénédicte Flye Sainte-Marie , le 29/01/2013 à 10h00 , modifié le 07/02/2013 à 14h53 0 commentaire

En amour généralement, quand c'est terminé, c'est terminé.... Mais il arrive parfois, qu'après une rupture, un nouvel épisode de l'histoire s'écrive. Quelles sont les raisons pour lesquelles il nous arrive de revenir vers celui avec qui on a rompu ? Décryptage et témoignages.

Mariage, acte II : pourquoi c'est possible

On lui avait jeté nos insultes et notre vaisselle à la figure, on avait juré qu'entre lui et nous, il n'y aurait plus jamais de suite. Pourtant six mois, un, deux, dix ou vingt ans passent pour que finalement on y revienne. Un retour à la case passion qui peut s'expliquer de différentes façons. Chez certaines, qui ont eu l'occasion de vivre d'autres aventures dans l'intervalle, il sera motivé par une nostalgie de l'amour originel. Rien ne peut rivaliser avec ce grand Oui qu'on avait prononcé avec tant de conviction jadis. Alors, on replonge en espérant revivre cela aussi intensément. Pour d'autres, c'est à cause d'un sentiment d'inachevé qu'on remet le couvert. On se dit que nous ne sommes pas allés au bout de notre démarche et que nous ferons mieux la deuxième fois. Ce qui se ne révèle pas toujours vrai... Enfin, il arrive qu'on accepte de renouer avec son ex, si l'on a évolué, digéré et pardonné un faux pas, une infidélité qu'il avait commis autrefois. 

 

Elles l'ont vécu, elles nous racontent

 

Solène, 35 ans

«  Avec Louis, ça a été immédiatement tout feu tout flamme. Nous nous sommes rencontrés au mois de mars. Quinze jours après, on vivait ensemble... En septembre, on se mariait. On s'est précipité et on n'a pas pris le temps de grandir. Résultat, ça n'a duré que deux ans avant que ça explose. Nous sommes recroisés neuf ans après. Nous n'étions plus des gamins, on avait vu «  du pays ». On s'est tourné  autour avant de se remettre ensemble. On a refait le grand saut il y a deux mois et on attend un bébé ! »,

 

Cyrine, 44 ans 
«  Le scénario était ultra-classique : nous étions mariés depuis un bail, avec trois enfants et il m'avait trompée plusieurs fois avec une femme plus jeune que moi, une célibataire qui bossait dans le même service que lui. Je n'ai fait ni une ni deux, je lui ai demandé de boucler ses valises et de partir. Et j'ai demandé le divorce dans la foulée. Il était malheureux comme les pierres. Moi, une fois la colère dissipée, j'ai réalisé que je l'étais aussi. Trois ans après, nous sommes retournés devant Monsieur le Maire (le même que la première fois !) »  

           

Laura, 38 ans 
« Après mon divorce, j'ai conservé de bonnes relations avec Thierry, mon ex. On était en garde partagée, on préférait donc que les choses se passent dans l'harmonie pour le bien de tout le monde. Progressivement, on s'est attardé chez l'un ou chez l'autre quand on ramenait nos bouts de choux. Avant de prendre conscience que finalement, on n'avait pas vraiment de raison majeure de s'être séparés. Le plus drôle, c'est Eva et Paco, nos deux enfants, ont ressenti cela avant nous... »  

 

Joëlle, 51 ans
«  Notre mariage était, pour lui, une seconde noce. Ce qui fait que j'ai hérité, une semaine sur deux, de la présence de ses enfants qui m'ont fait une vie affreuse, jusqu'à me faire pleurer en plein repas. Comme je me sentais pas soutenue par Claude, que j'avais même l'impression qu'il les défendait, j'ai fini par déclarer forfait. Quinze ans plus tard, on a recollé les morceaux et on a recommencé notre « roman » interrompu avec beaucoup plus de sérénité, vu que ses chers petits avaient quitté la maison »

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience