Le doute rejaillit parfois

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 19/09/2006 à 10h32 , modifié le 19/09/2006 à 10h33 0 commentaire

" Pour moi, notre histoire ne pouvait pas se terminer comme ça, il était impossible de m'y résoudre : pas maintenant. Il n'était pas question pour autant que je vive avec un mari infidèle. Même si l'incident a eu lieu il y a 11 ans, et qu'à ma connaissance, il ne s'est pas reproduit, c'est un "semblant de confiance" qui s'est installé.
Il me l'avait avoué tout de suite après l'avoir fait, et de lui-même. Je me suis plu à le croire quand il m'a dit qu'il regrettait, qu'il ne recommencerait plus. Malgré toutes ces années, le doute rejaillit parfois, pour un regard, un sourire, ou simplement une "impression" lorsque nous nous trouvons en société. En y réfléchissant bien je n'ai pas réellement pardonné. J'ai juste rangé cet incident bien soigneusement dans un tiroir, sous les mouchoirs. "
Annick, 41 ans.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience