• Amour
  • Couple

Dix fantasmes... à ne pas forcément concrétiser

Article par Bénédicte Flye Sainte Marie , le 22/10/2012 à 05h20 1 commentaire

S'ils paraissent terriblement excitants dans votre imaginaire, certains scénarios se révèlent parfois plus décevants dans la réalité voire peuvent, pour certains, saper la confiance qui existait entre vous et votre amoureux. A méditer donc avant de passer au concret...

Fantasme n°1 : tester l'amour à la plage

Si elles font rêver beaucoup d'entre nous, les étreintes balnéaires sont rarement à la hauteur de ce que l'on avait imaginé. Parce que le sable, ça gratte, ça s'infiltre partout et qu'on a du mal à trouver une position vraiment confortable.

 

Fantasme n°2 : s'envoyer en l'air avec un jeunot

A 35 ou 40 ans, on n'a pas encore vraiment l'âge d'être une cougar. Pourtant,  il n'est pas rare que l'on soit titillée par l'idée d'amener dans notre lit un garçon qui nous concède 10 ou 15 ans. Souvent mieux en théorie que dans la vraie vie puisque les jouvenceaux sont loin de maîtriser aussi bien la géographie de nos zones érogènes que des amants plus âgés.

 

Fantasme n°3 : se faire fesser

Un brin de sado-masochisme « light », c'est forcément bon pour notre libido ? Pas sûr, parce que même si c'est dans le feu de l'action, ça peut faire mal et vous couper l'envie d'avoir d'envie. Et pour un petit moment !

 

Fantasme n°4 : se faire attacher

Même topo avec l'histoire des menottes ou des foulards... Oui, dans les romans  « carré blanc », l'héroïne atteint toujours le septième ciel quand un homme l'accroche au radiateur ou aux barreaux du lit. Mais chez les filles normales, ça s'avère souvent plus énervant qu'autre chose, parce qu'on ne peut pas bouger comme on veut et qu'on a une atroce crampe dans l'orteil droit.

 

Fantasme n°5 : filmer vos prouesses

Devant la caméra, on s'y croit et on se prend pour une star du X. C'est quand on regarde le film qu'on déchante, lorsque qu'on s'aperçoit que l'on voit notre cellulite en gros plan. Et que nos parties intimes ne sont pas forcément ultra-cinématographiques. Et c'est sans parler du son..!

 

Fantasme n°6 : se faire du bien au travail

Chéri est venu nous faire un petit coucou au bureau et on se dit que, du coup, on se ferait bien un petit caprice tous les deux... Oubliez ce projet saugrenu : pour quelques minutes d'extase (si elle est au rendez-vous), ce sont souvent des mois de tracasseries qui s'ouvrent devant vous, si vous aviez le malheur de vous faire surprendre par un collègue ou par votre chef.

 

Fantasme n°7 : s'offrir un quickie dans un lieu (trop) familier

Là aussi, le bénéfice est bref et les inconvénients, nombreux... Même si vous êtes pris d'un élan irrépressible sur votre palier ou dans l'ascenseur de votre immeuble, attendez d'avoir passé la porte de votre appartement. Sinon, la mégère du quatrième ou votre propriétaire, qui voudrait récupérer son appart pour son neveu, pourraient en profiter pour vous créer des ennuis.

 

Fantasme n°8 : sortir en club échangiste

Dans votre tête, ce type de club, ça ressemble à Attractive World : les femmes sont belles, distinguées, les hommes charmants et musclés. Dans la vraie vie, vous risquez surtout d'y croiser des seniors bedonnants qui souhaitent croquer de la chair fraîche.

 

Fantasme n°9 : faire l'amour à trois

Oui, à l'écran, ça fait plutôt envie. Mais dans la réalité, invité une tierce personne à partager vos ébats peut vous perturber voire vous éloigner l'un de l'autre. Parce qu'il supporterait mal de voir un autre homme vous conduire vite et bien à la jouissance et vice-versa...

 

Fantasme n°10 : inverser les genres

Et si, pour varier les plaisirs, il jouait la fille et vous le garçon? Déconseillé car une fois que vous l'aurez vu dans avec du rouge à lèvres et une charmante nuisette mauve, vous aurez du mal ensuite à le trouver aussi viril qu'avant...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience