Couples mixtes, ils témoignent

Article par Maya Choppin de Janvry , le 11/08/2011 à 11h15 2 commentaires

Choisir un partenaire d'une autre origine n'est pas de tout repos. Témoignages de couples mixtes qui se sont engagés pour le meilleur et pour le pire.

Lucie et Louis
« Je suis togolaise et Louis est breton. Le plus dur a été l'accueil de ma mère. Elle s'imaginait que j‘allais me marier dans ma rue. Au début elle a été froide avec Louis, mais aujourd'hui c'est devenu son second fils, comme quoi les choses peuvent s'arranger ».

Fabien et Laurence
« Fabien est juif pratiquant et je suis profondément catholique. Nous avons eu un coup de foudre l'un pour l'autre. Ca a été très compliqué à l'arrivée de notre fils. Fabien voulait le faire circoncire et moi je voulais le faire baptiser. On s'est beaucoup disputés à ce sujet et finalement on a décidé de laisser notre fils choisir. On lui parlera chacun de nos religions et quand il sera grand, il fera son choix s'il le souhaite ».

Justine et Rachid
« Je suis française et Rachid est marocain. Nous nous sommes mariés il y a 10 ans. Nous avons eu deux filles. Moi je voulais m'arrêter là mais il a insisté absolument pour qu'on fasse un 3ème enfant pour avoir un garçon, son hériter comme il dit. Il parait que c'est culturel. Je suis donc tombée enceinte et je viens d'apprendre que c'est une fille.. ».

Claire et Bao
« Je suis ivoirienne et mon compagnon, Bao est asiatique. C'est fou comme nous sommes différentes. Moi je suis très excentrique , tournée vers les autres, c'est mon côté africain alors que lui est très discret. Nous apprenons beaucoup mutuellement. Et même si nous sommes différents nous partageons plein de choses.»

Magda et Luiz
« Je suis polonaise et mon mari Luiz est espagnol, nous nous sommes rencontrés lors d'un échange Erasmus. Nous sommes mariés depuis 12 ans. Le plus dur à gérer pour moi : les repas dans sa famille qui durent des heures, les adieux interminables . Dans ma famille, on manifeste pas notre affection de cette manière, on est plutôt introvertis ».

Marie et Emilien
« Je viens de Strasbourg et Emilien est camerounais. Je suis blanche, petite, rousse, mince, juive. Lui est black, immense, calme, et catholique. J'ai rencontré sa famille le mois dernier. Ils ont été adorable avec moi. Sa mère m'a juste trouvé un peu blanche à son goût. Rire ensemble de nos différences a été le meilleur moyen de se mettre tous à l'aise »

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience