En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • Amour
  • Couple

Couple : 4 Français sur 10 sont infidèles

Article par , le 09/06/2009 à 10h13 , modifié le 09/06/2009 à 10h41 2 commentaires

40 % des Français ont commis un adultère, selon un sondage. Hommes et femmes confondus, les infidélités se feraient surtout entre amis...

Selon un récent sondage effectué par le site de rencontres Firstaffair.fr, 40% des Français ont déjà trompé leur partenaire. Cela fait presque la moitié, triste constat ! Et les rencontres fortuites des infidèles se feraient en premier lieu au sein de leur groupe d'amis.

Triste constat 

Au cours d'une soirée, dans un bar ou le soir en heures sup' avec un(e) collègue séduisant(e)... Ces situations certes tentantes représenteraient un risque moins important que les retrouvailles entre copains ! Le sondage est formel. Mais pas de panique, ne montons pas sur nos grands chevaux, les amies de notre chéri ne doivent pas devenir des rivales potentielles. Calmons-nous, même si cette étude peut être pessimiste !

Au total, 39 % des personnes interrogées ont avoué avoir rencontré leur amant ou leur maîtresse au sein d'un cercle d'amis, et 21% ont rencontré ce partenaire au travail. En ce qui concerne les rencontres nocturnes et festives, 20 % des Français ont répondu que c'était comme ça qu'ils avaient trompé leur conjoint(e). Et enfin, 16 % ont succombé au charme de quelqu'un sur Internet, notamment par le biais des sites de rencontres.

"Chéri(e), ce n'est pas ce que tu crois !"

Messieurs, on ne vous félicite pas, vous êtes plus faibles que nous, enfin.. pas de beaucoup : 41% d'hommes ont déjà commis un adultère, contre 39% de femmes. Mais 26% des Français interrogées affirment que leur aventure extra-conjugale n'était qu'un accident de parcours ponctuel.

Ce qui est un peu plus préoccupant, c'est qu'une personne sur 10 a eu une aventure sur le long terme, et les serial infidèles à cumuler les liaisons sont 5 %. Cependant, la plupart se sentent coupables (tiens donc !) : 80 % des infidèles disent avoir mauvaise conscience après avoir trompé leur moitié.

Ces aventures commencent souvent par un baiser, dans près de la moitié des cas. Mais 17% des personnes interrogées considèrent que flirter, c'est déjà tromper. A l'inverse, un tiers des Français estiment que tromper passe seulement par le rapport sexuel.

Et les conjoints dans tout ça ? 2 % pardonnent à leur partenaire une aventure d'une nuit, et leur tolérance va loin car ces 2 % jugent qu'il y a adultère lorsque la liaison est de longue durée. Ce sondage a été réalisé sur un échantillon de 1 000 Français.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience