• Amour
  • Couple

Ciel, un homme sous mon toit : comment bien démarrer la vie à deux

Article par Bénédicte Flye Sainte Marie , le 27/12/2012 à 10h44 , modifié le 07/01/2015 à 16h57 0 commentaire

Roulez tambours, sonnez trompettes : ça y est, vous allez partager une sweet home avec votre prince charmant. Un joli film qui peut virer au mauvais scénario si vous ne démarrez pas votre cohabitation sur de bonnes bases. Nos conseils pour éviter les déceptions.

Choisissez un appartement neutre affectivement
Pour que votre nid d'amour ne transforme pas en quelques mois en maison de l'amertume, mieux vaut d'abord opter pour un appartement qui n'a pas de « passé » ni pour l'un ni pour l'autre. Alors, on évite de reprendre le F2 dans lequel vous avez vécu une folle passion avec votre ex pendant des années ou Chéri, une douloureuse histoire avec la sienne. Sinon, de mauvaises ondes et/ ou des fantômes encombrants pourraient venir parasiter votre quotidien...

Rationalisez l'occupation de vos mètres carrés
Vous emménagez ensemble? L'idée n'est pas de transposer à l'identique l'intégralité de vos appartements précédents dans celui-ci mais d'en créer un nouveau, avec une personnalité inédite. Alors triez, jetez, donnez... Faites en sorte de ne pas cannibaliser l'autre, surtout si la surface dont vous disposez n'est pas très grande. 

Concertez-vous sur les détails matériel et administratifs

Un autre préalable indispensable à votre vie commune, c'est de s'engager dans cette aventure avec pragmatisme. Oui, on préfère se conter fleurette plutôt que de négocier pour savoir qui va payer l'électricité ou les courses. Mais ce sont pourtant des considérations qu'il faut aborder dès le départ, sous peine de voire naître la rancœur ( chez celui qui paye tout) ou une impression d' impunité ( chez celui qui profite de la situation)..

Ne banalisez pas vos échanges verbaux
S'il faut donc trouver des terrains d'entente sur les questions concrètes, il ne faut pas néanmoins que cela devienne votre seul sujet de conversation. Alors, oui, on peut se parler d'impôt foncier, de la date où viendra le plombier ou l'agent chargé de désinsectiser l'immeuble mais on continue aussi de parler d'amour et de projets à deux. Gare au syndrome Raymond et Huguette!

Conservez un espace intime pour chacun
Gardez enfin à l'esprit que ce n'est pas parce que vous êtes installés ensemble que vous êtes tenus de fusionner totalement, de ne plus sortir ou ne plus penser qu'à deux. Vous avez encore le droit de vous adonner à vos virées resto-ciné avec vos copines tous les mercredis, lui d'aller boire une bière le soir avec ses potes. Et même dans l'appart, vous n'êtes pas obligés d'être collés-serrés en permanence. Ce n'est parce que vous regardez Mad Men dans une pièce en faisant vos ongles et lui, un DVD dans l'autre que vos sentiments vont péricliter. Moralité : donnez-vous de l'air ! 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience