• Amour
  • Couple

Ces femmes qui aiment sans compter les années : vous avez dit cougar ?

Article par Clémence Orcel , le 23/03/2012 à 10h06 , modifié le 23/03/2012 à 10h29 0 commentaire

Nadine est ce qu'on appelle une " cougar ". A 46 ans, elle est en couple avec un homme de 17 ans de moins qu'elle. Intrépide, aventureuse, curieuse, bonne vivante, elle croque dans la vie et l'amour à pleines dents !

« Je n'ai jamais aimé faire comme tout le monde. Lorsque j'avais 17 ans, j'ai épousé un homme qui avait 12 ans de plus que moi. J'ai eu mes enfants rapidement et la vie de petite femme au foyer soumise à son mari m'a vite fait déchanter. Au bout de 7 ans, contre l'avis de mes proches et de ma famille, j'ai mis un terme à mon mariage, j'ai déménagé et me suis mise à travailler. Le quotidien n'était pas tout rose, les fins de mois étaient difficiles et mes enfants m'en ont parfois voulu, mais j'étais libre.
Lorsque mes fils ont atteint l'adolescence, ils ont choisi de vivre avec leur père. J'ai compris leur décision : cela ne signifiait pas qu'ils me rejetaient ou qu'ils ne m'aimaient plus, mais simplement que mon ex-mari leur offrait un cadre de vie meilleur. J'ai donc choisi de partir à l'étranger pendant quelques années. Maghreb, Afrique, Etats-Unis : j'ai vécu un peu partout, au gré de mes envies.
Pendant toutes ces années, j'ai eu quelques aventures, mais rien de sérieux. Il y a 5 ans, j'ai rencontré Sean. J'avais 41 ans, lui 24. C'est lui qui est venu vers moi, qui m'a apprivoisée. Au début, ce n'étais pas sérieux, je me disais que ça ne pouvait pas l'être. C'était fun, léger, différent. Le plaisir, la découverte, l'affection sans contraintes ni obligations. Et puis l'évidence m'est tombée dessus : j'étais tombée amoureuse. Heureusement, c'était réciproque ! Nous avons emménagé ensemble il y a 3 ans.
Le plus dur, c'est le regard des gens. Mes enfants, eux, ont accepté d'en discuter longuement et ont fini par comprendre que nous ne faisions rien de mal. Le futur m'inquiète peu. Evidemment, dans 5 ou 10 ans, je ne tiendrai peut-être pas le même discours mais pour l'instant, je me contente de profiter de chaque instant ! »

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience