• Amour
  • Couple

C'est la crise... mais pas du sexe !

Article par , le 23/11/2011 à 18h02 , modifié le 24/11/2011 à 10h18 0 commentaire

En pleine crise économique et alors que les économistes n'ont que le triple A à la bouche, les Français n'ont jamais eu une vie sexuelle aussi trépidante et épanouie. Décryptage.

Crise de la dette, inflation, plan de rigueur... Il suffit de regarder le JT pour prendre le pouls du pays et se rendre compte que l'ambiance n'est pas vraiment à la fête... Pourtant sous la couette, les Français n'ont pas vraiment l'air perturbé par ce contexte économique inquiétant. Décryptage...
Le sexe, un refuge en temps de crise
Historiquement, des épisodes aussi traumatisants que la grande Guerre ou la crise de 29 ont toujours été suivis d'un fort rebond démographique, comme si les Français se servaient de la couette comme d'un exutoire à une actualité lourde...
De l'inflation à l'érection
Non je ne parle pas du lapsus de Mme Rachida Dati sur le plateau de Anne-Sophie Lapix mais du lien connexe entre la situation économique et l'activité sexuelle des Français. Hasard ou coïncidence, alors que le chômage est à la hausse en France depuis plusieurs mois, jamais les sites de rencontre coquins n'ont aussi bien marché. Hormis le cas de traders au chômage depuis la faillite de leur banque qui tuent le temps comme ils peuvent, plusieurs sociologues osent faire un lien direct entre le chômage et l'adultère.
(Attention mesdames, surveillez d'autant plus votre homme qu'il a du temps libre. Rien en vous dit qu'il ne profite pas de ses rendez-vous ANPE pour courir la minette.)

En 2011 et alors que l'Europe entière semble au bord de la faillite (et pas à cause des party bunga bunga de Silvio Berlusconi), le phénomène semble une nouvelle fois se répéter. Loin de flancher, le taux de natalité des femmes françaises connaît une embellie significative. Certains scientifiques affirment même qu'en période de crise, où la survie de l'espèce semble menacée, les humains (comme les autres animaux) se concentrent sur leur activité première et primitive : la reproduction de l'espèce... Quand le superflu n'est plus garanti, on se concentre sur l'essentiel, sur notre partie animale, le cerveau reptilien prenant le pas sur les fonctions cognitives.

Et dans un pays comme la France, où la famille jouit d'une large protection sociale, les couples hésitent d'autant moins à faire des enfants, même en période de crise...

Et quand le vernis social craque, que l'on craint pour la pérennité de son emploi, de son niveau de vie, la famille devient une valeur refuge alors que tout vacille.

CQFD : alors que l'euro dévisse, restons couchés !

Ce qui fait fondre les hommes ?  Donnez votre avis sur le forum !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience