• Amour
  • Couple

Amours de vacances, des amours qui peuvent être durables ?

Article par , le 09/08/2012 à 13h15 , modifié le 09/08/2012 à 13h37 0 commentaire

"Si je veux me préparer un verre d'eau sucrée, j'ai beau faire, je dois attendre que le sucre fonde", c'est la phrase culte de Bergson pour faire rimer "été" avec " durée ".

Dans son sac de plage les indices de protection efficaces pour éviter de revenir avec des coups de soleils amoureux sont donc de mise ! Interview avec Odile Lamourère, conseillère conjugale et coach de parcours amoureux, auteur de nombreux ouvrages sur les relations hommes/femmes dont Séduire un homme à coup sûr...et pour longtemps paru aux éditions Jouvence.

 

1/Encore une année de passée où l'Amour avec un grand A nous a fait faux bond. L'été peut-il être pour les célibataires la période de "rattrapage" ?
Il n'y a pas de lieu défini pour trouver une belle histoire....mais plutôt des aptitudes à aimer et le fait d'être prêt ou pas. En vacances, une rencontre peut néanmoins agrémenter quelques jours....si on ne rêve pas.

2/La période estivale est-elle la saison la plus propice à la séduction et aux rencontres amoureuses ?
Non,  je ne pense pas. En tous cas, c'est une période plus compliquée pour celles qui n'ont pas un corps de rêve. La comparaison est parfois difficile, même si l'apparence n'est pas tout. D'ailleurs, il est plus facile de s'habiller avec charme et adaptation à sa silhouette le reste de l'année... Ce n'est souvent pas une question de saisons mais de lieux fréquentés....

3/Tous les hommes en vacances ne cherchent pas nécessairement Cupidon. Comment repérer ceux qui sont susceptibles d'être ouvert à l'amour ?
Cupidon peut être à court terme... mais si l'on souhaite une histoie fiable, il faudra se voir et se revoir plus de quinze jours pour vérifier et faire preuve de discernement au départ. C'est mon métier que d'apprendre le discernement, pour soi et l'autre. Hommes ou femmes, tous ou presque veulent de l'amour mais sont-ils prêts et capable ?

4/Comment reconnaître si le partenaire trouvé souhaite comme nous un CDI amoureux ?
Le lui dire assez vite... et surtout ne pas rester dansle flou. Mais il faut faire avec les erreurs d'aiguillage pour beaucoup d'autres raisons et les assumer. Vivre c'est oser...

5/Les vacances sont synomymes de légereté. Peut-on quand même croire pouvoir trouver l'homme prêt à aimer ?
Oui si l'on est dans ces dispositions là et qu'on sait repérer sans urgence. Etre en éveil mais surtout pas en attente....

6/Les jours passent et l'on se rend compte que le bel homme trouvé sur la plage se sable fin n'est ni plus ni moins qu'un "séducteur à court terme" comme vous les appelez dans votre livre. Alors que faire ? Mettre fin illico presto à cette idylle et enfiler son plus maillot de bain à la quête du prochain ou profiter pleinement de cette histoire amoureuse de vacances ?
Beaucoup de femmes se laissent entrainer dans de telles situations car ces hommes là savent leur parler et choisir les beaux endroits comme les bons restaurants... L'homme à long terme aura un discours plus posé, moins brillant peut être, mais plus intéressant sur le fond. Les hommes gentils se plaignent de ne point intéresser les femmes qui " sautent sur tout ce qui brille...". Le choix que vous demandez concerne la personne et sa capacité à vivre une courte histoire juste pour le plaisir...

7/Ces vacances ont été extraordinaires rien qu'avec cette belle rencontre qui a enfin tapé à notre porte. Et pourtant notre Chéri nous annonce à la fin des vacances que la relation doit s'arrêter là et que ce n'était pour lui qu'une histoire d'été. Comment ne pas revenir avec la déception et les regrets dans sa valise ?
Il y a dans les vacances une part de rêve, la réalité est plus tard au jour le jour. Mais ce comportement peut se discerner plus tôt. Trop court ici pour en développer les moyens et c'est au cas par cas. Il y a aussi des femmes qui déçoivent les hommes...

8/La relation avance doucement mais sûrement avec les ingrédients des vacances, chaleur et insouciance. Mais la grande question persiste dans notre tête " Ces amours de vacances peuvent-ils permuter réellement sur des amours durables ?"
Le passage de lune de miel à construction d'une histoire demande au moins 6 mois de relation pour vérifier tous les éléments d'accords et  "négocier " les autres, ou pas. C'est la question de toutes les amours naissantes et aussi les inquiétudes qui me valent le plus de demandes d'accompagnements. Les débuts sont pleins d'interrogations puisqu'on ne se connaît pas, même si on a fait de gentils calins...
 
En savoir plus : http://celibinfos.monsite-orange.fr/index.html

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience