• Amour
  • Séduction

Le coaching amoureux : ça vaut le coup ou pas ?

Article par , le 03/05/2013 à 09h32 , modifié le 07/05/2013 à 18h12 1 commentaire

Après s'être attaqué aux relookings de nos garde-robes et de nos intérieurs, le coaching se décline depuis quelques années dans le domaine du sentiment. De nombreux sociétés spécialisées offrent ainsi de résoudre nos difficultés amoureuses. Pour le meilleur ou pour le pire ? On passe au crible pour vous cette nouvelle tendance...

Carte d'identité du coaching amoureux
"Une semaine pour changer" promet une célèbre émission de coaching déco. Une promesse qui n'est pas celle du coaching amoureux. Plutôt que de vous assurer que vous dénicherez votre âme sœur en un ou deux mois chrono, il se propose d'analyser les ressorts de vos rapports à l'autre sexe. Pourquoi vos relations durent-elles si peu ou sont-elles si conflictuelles ? Comment expliquer que vous soyez attirée systématiquement par le même type d'hommes ? Que faut-il changer dans votre façon d'être pour mettre toutes les chances de votre côté pour vivre heureuse en couple ? Une démarche, qui se pratique individuellement ou en groupe, ponctuellement ou sur le long terme, qui ne doit pas ne pas assimilée avec celle que mène le psychologue... Le coach fonctionne de façon "pro-active" en tentant de déterminer immédiatement quelles solutions concrètes peuvent être mises en place. De son côté, le thérapeute a pour vocation d'effectuer un travail plus en profondeur, afin de vous aider à trouver en vous-même les réponses qui expliquent votre solitude, votre mal-être actuels. Les deux approches peuvent d'ailleurs être complémentaires.


Pour célibataires ou couples en perdition
Dans leur grande majorité, les personnes qui s'adressent aux coachs amoureux sont des solos. On trouve notamment pléthore de femmes célibataires, la trentaine bien entamée ou la petite quarantaine, qui ont bien réussi professionnellement mais ont laissé de côté tout ce qui touche à l'intime ( ou n'ont pas su construire des choses durables dans cette sphère ) ainsi que des divorcés des deux sexes, qui ont l'impression de ne plus exister sur le marché de la séduction. Mais on trouve aussi dans ces sessions des grands timides, garçons et filles confondus, manquant de repères, de confiance en eux : le job du coach est alors de leur apprendre les codes pour dialoguer avec l'autre, l'approcher ou se laisser approcher. Enfin, les coachs amoureux prennent aussi en charge les couples, quand ceux-ci ont l'impressions d'être dans des impasses relationnelles ou hésitent sur la suite à donner à leur histoire, après une infidélité par exemple.


Une utilité relative mais réelle
Si l'on n'en attend pas de miracle, ni de prince charmant livré sur un plateau, le coaching amoureux peut avoir une vraie efficacité pour se mettre au clair avec soi-même, avec ses blocages, ses fuites, ses contradictions et pouvoir ensuite envisager une histoire où l'on serait conscient de ces « bagages » émotionnels encombrants. Histoire de ne pas répéter éternellement les mêmes erreurs... A noter que ce type de services existe aussi en ligne mais il est préférable d'opter pour un coaching en face à face, généralement plus chaleureux et productif.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience