• Amour
  • Séduction

Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis : pourquoi ça marche

Article par Saliha Hadj-Djilani , le 19/11/2009 à 14h36 , modifié le 19/11/2009 à 14h41 7 commentaires

Pourquoi est-on attirée par Le garçon qui nous ignore et fuit-on comme la peste celui qui nous poursuit? Ce travers amoureux infernal tient en une phrase " Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis ". Et si on décryptait ce cercle vicieux quasiment mathématique ?

Vous le suivez/ il vous fuit...
 
Depuis que vous l'avez rencontré, vous êtes sur un petit nuage. Le seul problème c'est que-malgré votre petit flirt- le Jules que vous convoitez ne vous donne pas de nouvelles. Zéro. Mais il est tellement sexy, tellement intéressant que vous êtes déjà un peu amoureuse...Et s'il l'était un petit peu, lui aussi ? Comment le savoir ? Alors vous repensez mille fois aux rares moments passés ensemble.

Vous analysez tout, absolument tout, pour trouver le moindre détail qui prouve qu'il craque pour vous !  Il vous a écrasé le pied en passant ? C'était pour attirer votre attention, Forcément...Il drague votre copine, sosie de Monica Belluci, c'est pour vous rendre jalouse, nul doute...Il a oublié votre prénom ? C'est  pour mieux cacher qu'il brûle d'amour pour vous.

Et pendant que vous vous faites votre petit film, lui ne donne toujours pas signe de vie. Mais il a sûrement de très bonnes excuses, pensez-vous : trop de travail, sa grand-mère, la mort de son hamster, la grippe A...
 
Rien ne change mais vous en redemandez!
 
Toujours sans nouvelles de lui, vous faîtes le grand saut : vous décidez de l'appeler. Et là, oh misère, répondeur, il ne rappelle pas...Mais pourquoi ?! Peu à peu, vous ne pensez plus qu'à lui. Vous êtes persuadée qu'il tient à vous, malgré tout. A partir de là, vous passez à la phase obsession !

Quelques signes qui montrent que vous êtes en plein dedans :
-Vous regardez votre téléphone dix fois par jour par peur de rater un appel ou un message, même si la sonnerie est au maximum. Bien sûr, vous vérifiez frénétiquement si vous avez du réseau, parce qu'il pourrait appeler pile à ce moment-là.
-Sa page Facebook n'a plus de secrets pour vous ! Vous épiez son wall, heure par heure, et imaginez qu'il fait des allusions à vous dans ses statuts. C'est très indirect mais vous y croyez vraiment.
-Vous parlez de lui tout le temps à vos copines. Pour un oui, pour un non. Elles n'en peuvent plus de vous d'ailleurs. Mais vous ne vous rendez même pas compte que vous êtes devenue une vraie névrosée insupportable !
 
Quant à celui qui vous poursuit, alors...
 
Pas question d'en entendre parler ! Pourtant il vous appelle lui. Mais vous ne décrochez pas.  Trop peur de rater votre pseudo-Jules en double appel. Le jour où il vous a posé un lapin, Jules justement, il était là le pot de colle pour vous consoler. Vous l'avez envoyé sur les roses, sans vous retourner. Il vous trouve belle, intelligente, ça flatte votre ego mais il vous révulse. C'est physique. Plus il vous court après et plus vous le détestez...
 
Jusqu'au jour où vous ouvrez enfin les yeux
 
A trop courir, vous commencez à vous fatiguer. La confrontation avec Jules est devenue indispensable.
Et c'est là que vous découvrez que vous n'êtes pas sur la même longueur d'ondes. Ca fait mal la réalité, des fois. Lui, qui vous avait déjà oublié, vous prend pour une demie folle et vous tourne les talons. Définitivement, cette fois. Heureusement, il reste le vilain petit canard qui vous poursuit depuis des mois. Il est pas si vilain au fond, et lui au moins, il s'intéresse vraiment à vous ! Vous décidez de laisser votre égo de côté. Vous l'appelez mais là c'est lui qui vous fuit. Et c'est reparti pour un tour.
 
Le secret pour s'en sortir ?
 
LU-CI-DI-TE ! Plus facile à dire qu'à faire quand on est amoureuse. Pourtant c'est le seul moyen de ne pas tomber dans le panneau du "Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis". C'est très simple, si au bout d'une semaine, un garçon ne vous donne pas signe de vie. Soit c'est un phobique de l'engagement, soit il ne veut tout simplement pas vous rappeler parce que vous ne l'intéressez pas assez. Un point c'est tout. Alors laissez tomber, vous méritez tellement mieux !

Quant à celui qui vous courtise sans cesse, prenez le temps de le connaître sans le faire tourner en bourrique. Oui, ce n'est pas Brad Pitt mais il tient à vous alors laissez- lui une petite chance, rien que pour ça. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience