• Amour
  • Séduction

Décryptage : pourquoi je ne suis attirée que par les hommes mariés ?

Article par , le 30/04/2013 à 18h00 , modifié le 07/01/2015 à 17h37 0 commentaire

Alors qu'une foule de beaux spécimens libres comme l'air leur tend les bras, certaines filles ne jettent leur dévolu que sur les garçons qui ont la bague au doigt. Des relations qui se vivent en pointillé et se soldent le plus souvent par des ruptures douloureuses. Qu'est ce qui peut expliquer cette préférence ? Quelques éléments d'explication...

Du charme irrésistible de la transgression
Si l'homme "engagé" plait autant, c'est d'abord parce qu'il est nimbé de cette aura d'interdit si sexy. Psychologiquement, il peut en effet sembler beaucoup plus excitant de s'intéresser à quelqu'un qui est à priori hors de notre portée plutôt qu'à un garçon accessible, avec qui tout est possible dès le départ. Une mécanique du désir qui est assez comparable à celle que l'on pourrait éprouver pour une célébrité, star du rock ou jeune premier du septième art. En le mettant dans notre lit voire dans notre vie, c'est en quelque sorte le Graal que l'on décroche...


Son label d'aptitude à la vie en couple
L'autre raison qui explique le pouvoir de séduction du casé, c'est qu'il est estampillé comme "valeur sûre". Sa légitime ayant testé et approuvé ses capacités à la rendre heureuse au point d'être passée avec lui devant Monsieur le Maire, on peut supposer que ce n'est pas un goujat, un immature ou un volage compulsif. Appétissant donc pour les malchanceuses qui ont justement collectionné jusqu'ici les garçons peu fiables!


Compétition, quand tu nous tiens !
C'est un peu moins honorable mais il faut aussi avouer que pour quelques-unes d'entre nous, homme marié égale trophée de chasse, qui permet ensuite d'afficher son pouvoir de séduction, de la même façon qu'on aime à revendiquer ses performances professionnelles et sportives. Pas forcément glorieux mais tellement jubilatoire, surtout pour celles qui cherchent à se « venger » du reste de la gent féminine... Quoi de plus émoustillant, en effet, que d'aller subtiliser l'homme qui « appartient » à une autre ? On se dédouane ensuite en se disant que si l'on a réussi à le sortir du droit du chemin, c'est qu'il ne devait pas être satisfait de ses rapports de couple.


Une façon de fuir sa phobie de l'engagement

Enfin, si l'homme marié agit parfois comme un aimant, c'est parce qu'il évite à certaines femmes de se confronter trop frontalement à ces décisions qui les effrayent, comme le fait de renoncer définitivement à leur célibat ou d'avoir des enfants, une peur qui trouve sa source dans l'histoire personnelle de chacune. Souvent, on trouve dans ce passé des parents qui se sont déchirés pendant l'enfance, se sont séparés dans la douleur, un ex-conjoint qui les a détruites, menées en bateau... Parce qu'elles redoutent de reproduire les mêmes schémas, elles choisissent délibérément ou inconsciemment des hommes avec qui elles ne s'engageront pas ou à moitié. Une tactique hasardeuse car même si elles veulent se protéger, ces femmes finissent souvent par tomber amoureuses et désirer davantage que d'être une amoureuse à temps partiel.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience