• Amour
  • Séduction

Comment aimer à nouveau ?

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 25/10/2006 à 17h40 , modifié le 13/11/2006 à 14h21 0 commentaire

Françoise Sand, psychothérapeute de couple, conseille de vivre la phase de deuil avant d'envisager de refaire sa vie.

Comment revivre un amour ?

Cela dépend beaucoup de l'équilibre et de la maturité personnelle. Si l'on attend tout de l'autre et que l'on ne peut pas assumer sa solitude, on saisit la moindre occasion de se " recaser ", et ce n'est généralement pas concluant.
Refaire sa vie suppose d'avoir fait son deuil, que ce soit un veuvage ou un divorce. Dans le premier cas, l'image personnelle n'est pas trop atteinte, mais un sentiment de fidélité par delà la mort peut empêcher de se rendre disponible à un autre amour. Ces cas sont néanmoins plus rares aujourd'hui, et la pression sociale à porter le deuil a disparu.
Ce qui pose généralement problème, ce sont les enfants encore jeunes. Beaucoup de femmes ne se permettent pas de saisir des occasions amoureuses, car elles redoutent d'imposer une épreuve supplémentaire à leurs enfants. D'après les statistiques, les femmes se remarient au bout de 7 à 8 ans. D'autres reforment un nouveau couple, mais sans cohabitation régulière, ne souhaitant pas faire domicile commun, pour des raisons professionnelles ou pour les enfants.

Comment se réinvestir dans une relation quand on a été quitté ?

Celui ou celle qui subit une rupture connaît une perte d'estime de soi, un doute, une colère. L'accueil d'une nouvelle relation sera plus difficile, mais le temps fait son œuvre de cicatrisation. Là encore, un travail de deuil et de compréhension est nécessaire pour repartir sur de bonnes bases.
Certaines personnes ressortent même plus fortes après un échec. De leur souffrance, elles parviennent à tirer, après un travail de compréhension, une plus grande maturité ainsi qu'une plus grande humanité. Elles auront un désir de dépasser leur échec et s'engageront dans un nouveau projet avec plus de chances de réussite.


Y a-t-il un temps souhaitable de deuil ou peut-on refaire sa vie très vite ?

Refaire sa vie rapidement évite le questionnement et la compréhension de ce qui s'est passé. On se trouve des explications formatées. Il y a un temps de maturation souhaitable, de l'ordre de 18 mois à deux ans. La réalité est différente selon qu'on a des enfants à élever ou pas. Dans les familles recomposées, les facteurs de risque sont plus importants, car l'arrivé d'un nouveau venu est souvent mal vécue par les enfants.

Comment se rendre à nouveau disponible quand on pense que sa vie est derrière soi ?

Pour commencer, il faut éviter de se réfugier dans la solitude en s'enfermant par exemple dans le travail et l'éducation des enfants, et en coupant toute relation sociale.
Mais lorsque la vie conjugale a été très longue, certaines femmes n'ont pas envie de repartir dans un autre projet. D'autres s'infligent une fidélité posthume, mais ces cas sont rares. Il y en avait beaucoup plus par le passé. D'ailleurs aujourd'hui, on évoque des relations amoureuses dans les maisons de retraite. Le besoin d'aimer et d'être aimé est inextinguible, quelque soit l'âge !

Françoise Sand est l'auteur entre autres de Le couple au risque de la durée, paru récemment aux éditions Desclée de Brouwer.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience