• Amour
  • Séduction

Célibataires : ces films et livres qui font du bien

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 22/03/2006 à 18h17 , modifié le 23/03/2006 à 14h36 0 commentaire

Il y a des jours où on ne se sent pas d'une humeur de célibattante et où le spleen nous gagne... Dans ces moments un peu difficiles, il arrive qu'un film ou un livre apporte son lot de consolation et nous remette d'aplomb. Témoignages.

Les films qu'on aime

Sex and the City
"Cette série est vraiment pour moi le remède anti-déprime par excellence. J'adore l'humour des dialogues et je pense que la série a fait le tour de toutes les situations amoureuses. Les filles de la série ont chacune une beauté et une personnalité différentes, facilitant l'identification à un personnage. A regarder absolument en VO, les répliques sont plus mordantes. Pour ma part je suis fan de Carrie. Je ne m'en lasse pas."
Aurore, 32 ans.

Erin Brockovich seule contre tous de Steven Soderbergh
"J'étais célibataire et un peu déprimée quand j'ai vu ce film. En sortant du cinéma, je me sentais forte et fière d'être une femme. L'histoire de cette fille qui se bat toute seule contre le mépris, l'injustice et la bêtise, qui se débrouille tant bien que mal avec ses trois enfants... Whouaaa ! Je me suis dit qu'il fallait que je cesse de m'apitoyer sur mon sort et que moi aussi je me lance tête baissée dans la mêlée. Ce film m'a vraiment donné la pêche !"
Marianne, 36 ans.

Garden State de Zach Braff
"Ce film est juste, un brin décalé, sur la génération des jeunes de 24/28 ans... L'ennui, la désillusion et l'amour inattendu au bout du chemin ! C'est joli comme tout, sans grosse explosion, ni héros pour sauver le monde en moins de 15 minutes...Juste un garçon normal qui se pose des tas de questions et qui tombe sur une fille un peu originale qui se pose les mêmes questions ! Finalement, c'est assez rassurant de se dire que tous les "jeuns" célibataires se posent des questions !"
Clémentine, 22 ans

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet
"Parce que OUI je m'identifie à cette Amélie (et pour cause...) un peu mélancolique, amoureuse des petits riens et doté d'un imaginaire riche. Je fais des répliques de ce film de véritables leçons de vie : " en amour, il ne faut pas avoir peur de se cogner ", " il faut prendre des risques, sauter les obstacles ". Bref, je suis absolument persuadée que mon Nino à moi sera derrière la porte quand je l'ouvrirai !"
Amélie, 25 ans


Coup de foudre à Notting Hill de Roger Michell
"J'aime ce film parce que même si l'histoire est complètement improbable, c'est trop bon de se dire "et si ça m'arrivait à moi" de rencontrer une super star et d'en tomber follement in love !"
Elise 23 ans

Peau d'âne de Jaques Demy
"C'est typique : un vrai film de conte de fées ! Alors quand j'étais célibataire, je le regardais et je rêvais : les princes charmants existent peut-être et il ne faut pas se décourager... Puis la musique, trop top ! On l'écoute et on phantasme déjà son propre mariage. D'ailleurs j'ai demandé à l'orchestre à cordes de mes noces, plusieurs années après, de jouer la chanson du Prince. On est fleur bleue ou on ne l'est pas !"
Anne, 35 ans.

The Breakfast Club de John Hughes
"Un vrai film de "jeuns" qui, quand j'étais célibataire, me confortait dans l'idée de l'être ! Je me disais "ah que c'est bien d'être seule, on est tellement libre et rebelle quand on l'est !"
Dominique, 26 ans

Nelly et monsieur Arnaud de Claude Sautet
"Vers l'âge de 22 ans, j'ai eu une longue période de célibat que je vivais assez mal. Je suis allée voir ce film qui m'a vraiment mis du baume au cœur. J'ai adoré la douceur de cette relation, la façon dont ces deux solitudes se rejoignent, la rencontre de deux mondes très différents à des âges différents. J'ai été touchée par leur relation, sexuée sans être sexuelle, émouvante et belle."
Christie, 31 ans


Les livres qu'on a aimés

Ensemble c'est tout d'Anna Gavalda.
"Je suis actuellement célibataire et plutôt déprimée de ce statut... J'ai dévoré ce roman. Une histoire pleine d'espoir avec des personnages aussi paumés qu'attachants ! Cette lecture m'a redonné le sourire et m'a montré que le destin est toujours plein de délicieuses surprises. "
Juliette, 27 ans.

Laissez-moi de Marcel Sauvageot
"La narratrice de ce livre vient de passer quelques jours de rêve avec son amoureux. Il lui promet monts et merveilles, bague et mariage, mais elle doit d'abord se faire soigner, et part en sanatorium. Elle reçoit une lettre dans laquelle il lui apprend qu'il en épouse finalement une autre. Elle lui écrit alors ces lettres, pour faire couler sa peine, pour l'apprivoiser, pour l'exorciser. Elle se livre, explique qu'elle n'est pas celle qu'elle a voulu montrer, qu'il ne la connaît pas, qu'il s'égare. Dans son discours, elle s'affirme en tant que femme libre, elle oublie les convenances, elle prend le risque de la lucidité. Sa modernité est étonnante, surtout quand on se rappelle que cette femme est morte en 1934, à l'âge de 34 ans. Elle analyse l'amour et la souffrance, elle se découvre, arrive à mettre des mots sur ces émotions qui nous débordent. C'est un livre charmant, qui apaise la peine, à conseiller quand on ne sait plus comment consoler ses meilleures copines."
Dorothée, 30 ans.

Le Journal de Bridget Jones d'Helen Fielding
"Sans parler de chef d'œuvre, Le Journal de Bridget Jones m'a fait beaucoup de bien, d'abord parce qu'il m'a fait rire, ensuite parce qu'il permet de se sentir moins seule dans son cas. Je dois avouer m'être pas mal reconnue dans le personnage, les névroses alimentaires en moins. La pression de sa mère, c'est quelque chose que je connais bien ! L'angoisse de finir seule dévorée par des chiens m'a également effleurée... Bref, grâce à Bridget, je me suis sentie un peu comprise. Ce que j'aime bien chez cette fille, c'est son pouvoir d'autodérision, qui permet de ne pas trop se prendre au sérieux, même quand on peine à trouver l'amour..."
Agathe, 35 ans.

Lettres à Laurence de Jaques de Bourbon Busset
"Ce petit livre est formé de lettres écrites par l'auteur à sa femme après sa mort. J'ai tout simplement été bouleversée par la force de cet amour. Je l'ai lu après une rupture et j'ai pensé qu'un amour absolu était possible, contrairement à ce que beaucoup tentent de faire croire et que j'avais fini par croire moi aussi. Ce livre donne envie de voir l'amour en grand, en long et en large. A mettre en balance avec L'amour dure trois ans...."
Hélène, 38 ans.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience