L'artiste bohème

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 11/05/2006 à 14h57 , modifié le 11/05/2006 à 14h58 0 commentaire

" Je sors toujours avec des musiciens. Pour aimer, j'ai besoin d'admirer, et je n'admire que les musiciens !
Mais musicien, ça rime souvent avec vie bohème... et ça, ça n'était pas pour moi !
Je pense que la majorité de mes petits amis étaient des passionnés, et beaucoup faisaient passer leur guitare avant moi. Au début ça allait, mais à la longue c'était toujours le même scénario : les concerts qui se terminaient à 5 heures du matin, les groupies qui appelaient sans laisser de messages, la drogue pour "jouer encore mieux "...
Mais la cerise sur le gâteau a été David qui prenait des bains avec sa guitare, ou François qui allait toujours à son piano pour me dire qu'il m'aimait. On était ensemble, il se levait et disait "Attends !". Et allait vers son piano pour me chanter "Je t'aiiimmmme". Bonjour la spontanéité. Mais je n'ai jamais réussi à me guérir. J'ai épousé un guitariste émérite. Mais promis, il prend son bain tout seul et je passe avant son amour de la musique. " Lise, 35 ans.

L'avis de Sylvain Mimoun : 
Cette jeune femme prend peut-être le contre-pied du modèle paternel. Dans ce cas précis, on peut imaginer que son père est un bourgeois installé, du coup elle est attirée par l'autre modèle. Il se peut aussi que cette jeune femme soit attirée tout simplement par ce qu'elle n'est pas. Par exemple, elle est très organisée et va projeter sur l'autre ce qu'elle ne va pas pouvoir assumer ou vivre.

Mais toutes ces significations n'ont de sens que si elles sont répétitives.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience